08/01/2011 23:32:58
Menace d'Alassane Ouattara - Blé Goudé : "Le 30 janvier, il n'y aura rien"
« Je tiens à rassurer les Ivoiriens que rien ne se passera fin janvier et qu'ils peuvent se concentrer sur leurs activités ordinaires. Ils se coucheront le 30 janvier. Et le lendemain, ils se réveilleront sans que le ciel ne leur tombe dessus »
Soir info
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Charles Blé Goudé ne prend pas au sérieux la menace d'Alassane Ouattara s'agissant d'un éventuel départ de Laurent Gbagbo du pouvoir. « Je tiens à rassurer les Ivoiriens que rien ne se passera fin janvier et qu'ils peuvent se concentrer sur leurs activités ordinaires. Ils se coucheront le 30 janvier. Et le lendemain, ils se réveilleront sans que le ciel ne leur tombe dessus », a indiqué Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes et ministre de la jeunesse et de l'emploi dans le gouvernement Aké N'gbo. Blé Goudé répondait à nos questions au téléphone et il ne paraissait nullement ébranlé par la dernière sortie d'Alassane Ouattara qu'une partie de la Communauté internationale considère président élu de Côte d'Ivoire. M. Ouattara avait prévenu, jeudi, en conférence de presse dans son quartier général du golf hôtel qu`il mettrait en œuvre « toute une série de mesures qui feront tomber Laurent Gbagbo » d'ici à fin janvier.

Charles Blé Goudé a estimé que les « allégations de M. Ouattara » étaient dépourvues de « sérieux ». « Il avait dit qu'il arriverait au pouvoir dans les 48 heures, puis il a dit, avec son premier ministre qu`ils viendraient prendre la Rti et la primature. Avant le 31 décembre, il proférait de nouvelles menaces. Il a fait croire à ses partisans qu'il viendrait s'installer au pouvoir. Rien, alors-là, rien ne s'est passé. Il donne un nouveau rendez-vous à ses supporters. Dites-moi: Comment voulez-vous qu'on prenne les allégations d`un tel homme ? », s'est exprimé Blé Goudé réputé « général » de la rue pour ses actions de mobilisation. « Que Ouattara quitte les rêves. Qu'il revienne à la réalité », a prôné Charles Blé Goudé. Lorsque nous l'interrogions sur le discours d'Alassane Ouattara qui avait tendance à se raidir, l'ancien leader estudiantin, fondateur du Congrès panafricain des jeunes
patriotes, a estimé que cela était symptomatique « d'un échec patent »: « Il y'a un échec patent. M. Ouattara n'a pas le sens de la réalité en Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, aussi bien la Cedeao que les autres instances s`aperçoivent qu`elles ont été grugées ».
Relativement à l'intervention d'un commando armé qui viendrait « enlever » Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé a trouvé l'idée « un peu hollywoodienne ». Il a dit de celui qui en appelle à la mise en œuvre qu'il a dû visionner des « westerns américains ». Au demeurant, le « général » de la rue a jugé que « tout commando armé trouverait le peuple de Côte d'Ivoire sur son chemin ». Il a relevé que Laurent Gbagbo bénéficiait aujourd'hui d'un soutien des plus larges : « Du Cameroun au Mali en passant par le Togo, les jeunes ont compris le combat du président Laurent Gbagbo. Ils ont compris- avec les dirigeants- les enjeux de la crise politique en Côte d'Ivoire ».
Charles Blé Goudé a renoué- il y a peu- avec les meetings de sensibilisation et de mobilisation des jeunes.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE