14/01/2011 04:04:18
Monnaie Ivoirienne de la Résistance: Est ce possible?
La Cote d'ivoire veut créer sa monnaie. Est-ce possible en l'état actuel de la crise ?. Fopoussi Fotso : « La cote d’Ivoire peu et a le droit de créer sa monnaie »
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La monnaie est d abord un attribut de souveraineté. Elle est ensuite l'instrument par excellence de la politique économique d un pays. Tout pays qui tient par conséquent à être maître de son destin doit a défaut de battre sa propre monnaie, être maître de sa politique monétaire, gage de l'efficacité de sa politique économique.

Vu sous cet angle, il apparait que la Côte d'Ivoire a le droit de battre sa monnaie. Est-ce possible dans les circonstances actuelles?

Sur un plan purement politique, ce n'est pas seulement possible, c est même une exigence existentielle, au même titre que pour tous les autres pays membres de la zone franc. Ensuite, le pays fait face a une hostilité a nulle autre pareille de la part non seulement de la France son principal partenaire économique et qui plus est contrôle « sa » monnaie le franc Cfa et ses réserves de change, mais également d'une communauté internationale particulièrement myope qui dans des reflexes dignes de l'esprit de Yalta de l'époque de la guerre froide s'aligne aveuglement sur les positions françaises pourtant particulièrement partisanes. Dans ces conditions, pour ne pas se  laisser asphyxier, il a intérêt à créer sa propre monnaie.

Néanmoins, compte tenu du fait que la monnaie a une dimension politique, économique, sociale, juridique et psychologique, la Côte d'Ivoire ne doit pas créer sa monnaie sur un simple coup de tête. Elle doit se donner le temps de mettre en place des comités d'experts pour analyser tous les aspects du problème afin que la nouvelle monnaie soit viable.

Qui garantira la nouvelle monnaie?

Etant entendu que toute monnaie a caractère de devise dans l'Etat où il a cours, sa principale garantie réside dans la puissance et le dynamisme de l'économie qui le sous tend et qui indirectement influe sur la confiance qu'on a en cette monnaie. Dans l'échelle de l'Umoa et même de toute la zone franc, aucun pays n a plus de potentialités que la Cote d'Ivoire pour créer sa propre monnaie. C'est une économie qui avec le dynamisme de son agriculture - 1 200 000 t de cacao et les richesses pétrolières escomptées -  est en mesure de se garantir des devises suffisantes pour se faire respecter dans les échanges internationaux.

 Les précédents dans ce genre de décision plaide t-ils en faveur de la Côte d'Ivoire ?

Pour les plus intéressants, ils sont nombreux en Afrique. En dehors des principales puissances économiques du continent que sont l'Afrique du Sud, le Nigeria, l'égypte, nous pouvons aussi citer des économies à égal potentiel que la Cote dIvoire comme le Kenya, la Tunisie , le Maroc, ou même le Ghana plus pret. Ils ont des monnaies qui font la fierté de l'Afrique. Il est temps que l'exemple ivoirien fasse réfléchir le Cameroun.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE