25/01/2011 18:45:50
Redevance audiovisuelle: Abah Abah inculpé, Mendo Ze et Akono Ze en sursis
Le juge d'instruction auprès du tribunal de grande instance du Mfoundi a entendu hier dans l'enceinte de la prison centrale de Yaoundé, l'ex ministre de l'Economie et des Finances.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le juge d'instruction est allé hier, lundi 24 janvier 2011, en début d'après midi à la rencontre de l'ex ministre de l'Economie et des Finances, en détention préventive depuis 2008 à la prison centrale de Yaoundé. Selon des sources proches du cabinet du procureur de la République auprès des tribunaux de première et grande instance de Yaoundé, cette démarche du juge d'instruction qui se rend en prison, fait suite aux différents incidents enregistrés il y a quelques mois entre les forces de l'ordre, membres de l'escorte de l'ex Minfi à chaque fois que ce dernier se rendait au Palais de justice de Yaoundé Centre administratif. Les conseils de Polycarpe Abah Abah avaient estimé que leur client n'était pas en sécurité aux côtés des gendarmes qui assuraient son escorte vers le palais de justice. Il y a même eu de nombreuses échauffourées qui avaient finalement amené l'ex ministre de l'Economie et des Finances à prendre la décision de ne plus sortir de la prison. Entraînant ainsi un blocage de l'instruction. Plusieurs mois après, le juge d'instruction a donc décidé d'aller à la rencontre du prévenu Abah Abah Polycarpe en prison.

 L'ex Minefi a eté entendu pendant près de trois heures, s'il faut se fier à des sources proches de la prison de Kondengui. C'était en l'absence de ses avocats qui selon nos sources, n'auraient pas été prévenu de cette descente du juge d'instruction.

Spéculations

Il est difficile d'avoir en l'état actuel de nos investigations ce sur quoi a porté cette nouvelle audition menée par le magistrat instructeur. L'information judiciaire étant naturellement sécrète. Mais selon nos informations, vraisemblablement, l'ex Minefi aurait été entendu sur une affaire de gestion de redevance audiovisuelle de la  Crtv. On ignore si cette affaire date de la période ou il était ministre de l'Economie et des Finances. Mais probablement,  il s'agirait de la période où il était directeur des Impôts au ministère des Finances. Des sources proches du palais de justice indiquent que, à l'issue de l'audition du juge d'instruction qui a eu lieu hier à la prison centrale de Kondengui, Polycarpe Abah Abah aurait été inculpé pour détournements de fonds publics relatifs à la redevance audiovisuelle payé à la Crtv.

Du coup, hier,les noms du Pr Gervais Mendo Ze et d'Akono Zé ont commencé à être murmurés dans les coulisses du palais de justice. Notamment par le fait qu'il s'agit de l'intervalle ou les deux hommes étaient respectivement directeur général de la Crtv et responsable de la gestion des redevances Crtv au niveau du ministère des Finances. Dans les différentes spéculations qu'on entend çà et là, il ne serait pas exclu que le Pr Gervais Mendo Zé (qui a déjà été épinglé pour faute de gestion par le Conseil de discipline et comptable logé au ministère délégué à la présidence de la République ) et M. Akono Zé soient dans la ligne de mire de l'Opération Epervier. Joint au téléphone par Le Messager, un avocat membre du collège des conseils de l'ex ministre de l'Economie et des Finances affirmait sous anonymat que « Nous ne sommes pas étonnés, on cherche des poux sur la tête pourtant chauve de mon client ». Affaire à suivre.


Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE