26/01/2011 19:37:16
Gabon : Le parti de Mba Obame disssolu
Le ministre de l’Intérieur gabonais, Jean François ndongou, a annoncé ce mercredi, la dissolution de l’Union nationale (Un), le parti d’André Mba Obame, candidat malheureux à la présidentielle d’Août 2009, qui s’était autoproclamé président.
La dépêche diplomatique
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le mardi 25 janvier, Mba Obame a prononcé un serment d’investiture au siège de son parti avant de former son gouvernement. Il a, par ailleurs, déclaré sur la chaine de télévision TV+ que « le vote des Gabonais est plus fort que la décision d’une Cour constitutionnelle aux ordres ». S’inspirant du cas d’Alassane Ouattara, il a affirmé que « Le Gabon s’installe dans une situation où le peuple veut que l’élu de son choix soit aux commandes du pays. Je crois que ce qui est valable en Côte d’Ivoire, c’est valable au Gabon ».

Rfi nous apprend que l’opposant et ses compagnons sont passibles de procès. Ils ne bénéficient plus d’une immunité parlementaire et sont radiés de la fonction publique. Actuellement, Mba Obame a trouvé refuge au siège de l’Onu à Libreville.

La Rfi nous rappelle également que le documentaire sur la « Françafrique » diffusé au mois de décembre 2010, avait évoqué une tricherie électorale organisée au Gabon. Le président de l’Union nationale était officiellement arrivé troisième aux élections présidentielles d’août 2009.

Maimouna Kéita

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE