05/07/2009 17:20:12
Guinée-Conakry : Le CNDD lancera une vaste opération d'audits
Conakry, Guinée (PANA) - Le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNND), au pouvoir en Guinée, a annoncé samedi soir qu'il lancera prochainement une vaste opération d'audits des activités de tous les gouvernements ayant servi pendant les 24 ans du régime précédent dirigé par le général Lansana Conté, décédé le 23 décembre dernier.
PANAPRESS (Agence Panafricaine de Presse)
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dans un communiqué publié à Conakry, le CNDD précise que les audits de la gestion des affaires publiques entrent également "dans un souci d'équité et de transparence absolue" au cours des six derniers mois de la gestion des nouvelles autorités.

Selon le CNDD, cette démarche vise à rétablir la confiance entre les citoyens et les pouvoirs publics en situant clairement les responsabilités dans les grands dossiers de l'Etat et en identifiant les auteurs et complices des détournements que le pays a connus et aussi tous les scandales financiers qui ont marqué les années antérieures et la mémoire collective.

A cet égard, le CNDD a lancé un avis d'appel d'offres international pour le choix de cabinets d'audit nationaux et internationaux dans un souci "de garantir l'indépendance" des équipes chargées de procéder aux audits et pour "la crédibilité des conclusions".

Le CNDD affirme avoir pris acte de "la volonté puissamment exprimée" des populations guinéennes de voir se poursuivre et s'intensifier la campagne d'audits et d'assainissement des différents secteurs de l'économie nationale.

Les opérations d'audit porteront, entre autres, sur la gestion des six anciens Premiers ministres et de leurs gouvernements, tous les départements ministériels ainsi que les secteurs névralgiques de l'économie nationale, les finances, les mines, les petites et moyennes entreprises, l'agriculture, les travaux publics, l'hôtellerie, le tourisme, les télécommunications.

Parmi les secteurs prioritaires des audits figurent la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), les fonds routiers, le projet coton et les sociétés aurifères.

Le CNDD indique que des actions administratives et pénales seront "automatiquement prises avec tolérance zéro" contre ceux qui seront reconnus coupables de faute de gestion.

Le comité d'audit présidé par le général Sékouba Konaté, deuxième vice- président du CNDD et ministre de la Défense, affirme avoir récupéré quelque 152 milliards de franc guinéen depuis sa mise en œuvre, en février dernier.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE