07/02/2011 00:36:41
Upc: Mack-Kit exclut Kodock et Hogbe Nlend
Le leader politique méconnaît par ailleurs, l'existence de toute convention visant à réunifier les différentes branches du parti historique. De même qu'il exclut la participation de son parti à la présidentielle si Elecam n'est pas changée.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Samuel Mack-Kit, président de l'Union des populations du Cameroun (Upc) de la tendance " des fidèles " ne prend pas de gants. Dans la perspective du congrès de ce parti prévu, comme l'annonce son comité directeur , avant le 31 décembre de l'année 2011, Augustin Fréderic Kodock et Henri Hogbé Nlend, leaders des deux autres tendances du parti, ne seront pas admis à y particper. A en croire le principal orateur du point de presse qui s'est tenu au siège de cette organisation à Douala, "on ne peut pas être Upéciste et faire le contraire de la politique du parti.". L'opposition du comité directeur de l'Upc dirigé par Samuel Mack-kit ne s'en tient pas là. Cette formation politique tient à démentir toute négociation avec les branches concurrentes au sujet de l'unification de l'Upc. " Je n'ai mené aucune négociation avec Kodock et Hogbe Nlend ". Le conférencier du jour précise par ailleurs que  leur présence au congrès de l'Upc pourrait être assimilée à celle de n'importe quel autre observateur intéressé par les activités de ce parti. Une position qui intervient quelques temps après une initiative visant à réunir les différents leaders de l'Upc pour la relance " concertée " des activités de ce parti. A l'en croire, son parti aurait conditionné sa participation à cette rencontre par une évaluation des activités du parti et du rôle de chaque partie prenante au cours des deux dernières décennies. " Nous voulons d'abord faire le bilan de l'Upc avant d'engager une nouvelle action pour rassembler les différentes parties. " Selon le comité directeur de l'Upc, la réaction de la commission à l'initiative de cette " Union " reste attendue.

Si la tendance dirigée par Samuel Mack-kit est décidée à organiser son congrès au cours de cette année, nombre de questions restent pendantes sur sa matérialisation. Face aux préoccupations des hommes des médias, le panel des conférenciers laisse entendre que  la ville du congrès n'est pas encore connue. " Idem de la date exacte de cette rencontre qui relève des prérogatives du comité préparatoire du congrès de l'Upc. Concernant sa participation à la présidentielle, le parti la conditionne par l'aménagement d'Elécam et de la loi électorale. "Vous avez constaté que notre position sur l'organisation et la participation aux élections sont suivis par certaines forces.", fait-il remarquer avant d'énumérer ses préalables : la création d'une commission électorale indépendante ; le droit pour tous citoyens de se porter candidat à toute élection sans obligation d'appartenir à un parti politique mais aussi la reconnaissance de la majorité civile à 18 ans et le droit de vote effectif pour tous les Camerounais vivant à l'étranger, entre autres.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE