10/02/2011 18:59:46
Egypte. Moubarak pourrait démissionner, l'armée prend la main
Après qu'Ahmed Chafik, premier ministre egyptien, ait indiqué à la BBC qu'une démission du président égyptien était à l'étude, la chose semble se préciser. Un autre responsable egyptien a déclaré que Moubarak allait « très probablement démissionner »
Ouest-France
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Après qu'Ahmed Chafik, premier ministre egyptien, ait indiqué à la BBC qu'une démission du président égyptien était à l'étude, la chose semble se préciser. Un autre responsable egyptien a déclaré que Moubarak allait « très probablement démissionner ».

Omar Souleimane pourrait remplacer Moubarak

Le secrétaire général du parti au pouvoir, Hossam Badrawi a aussi déclaré : « Je m'attends à ce que le président réponde aux revendications du peuple, parce que ce qui lui importe à la fin c'est la stabilité du pays, le poste ne lui importe pas actuellement », a-t-il précisé.

Selon plusieurs sources du Parti national démocratique (PND), Hosni Moubarak pourrait s'exprimer ce jeudi soir. Pour le directeur de la CIA Leon Panetta, Omar Souleimane, vice-président égyptien, prendrait la place de Moubarak en cas de démission de celui-ci.

L'armée prend la main

Le Conseil supérieur des forces armées égyptiennes s'est réuni au Caire et a décidé de siéger en permanence pour « répondre aux demandes » des manifestants qui réclament depuis le 25 janvier le départ du président Hosni Moubarak. Place Tahrir, épicentre de la contestation dans le centre du Caire, un officier supérieur, Hassan al Roweny, a déclaré aux manifestants que tout ce qu'ils souhaitaient allait « se réaliser ». Il a été acclamé aux cris de « Le régime est tombé ! ».

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE