17/02/2011 16:18:42
L'Afrique du Sud s'explique sur un navire stationné près de Côte d'Ivoire
LE CAP - L'Afrique du Sud a expliqué à la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) qu'un navire de guerre était stationné dans la région dans l'éventualité d'une évacuation de ses ressortissants, a déclaré la ministre des Affaires étrangères jeudi.
AFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La Cédéao, qui a menacé d'user de la force contre le président ivoirien Laurent Gbagbo, avait reproché la semaine dernière à l'Afrique du Sud de ne pas l'avoir averti de la présence du bateau.

La ministre Maite Nkoana-Mashabane a déclaré à la presse que le navire de guerre SAS Drakensberg était stationné en Afrique de l'Ouest pour se réapprovisionner en carburant en cas d'une évacuation de ses citoyens hors de Côte d'Ivoire, pays désormais plongé dans une grave crise.

"Il n'y avait aucun autre objectif secret pour le SAS Drakensberg dans cette région"
, a-t-elle dit.

Le président Jacob Zuma s'est expliqué avec le président du Nigeria Goodluck Jonathan, qui est également à la tête de la Cédéao, a-t-elle ajouté.

Le navire, qui peut porter deux hélicoptères, était en route vers l'Amérique latine pour superviser la course Le Cap-Rio quand il a été dévié.

"Quand la crise (en Côte d'Ivoire) a empiré, l'Afrique du Sud a estimé qu'il serait bon qu'il reste quelques jours de plus dans l'éventualité d'une évacuation des Sud-Africains là-bas", a-t-elle ajouté. "Il y a eu un malentendu sur le fait que le navire était présent pour d'autres raisons."

Le bateau doit repartir dans les eaux internationales une fois ravitaillé, a précisé un communiqué.

"A ce jour, le SAS Drakensberg n'est entré à aucun moment dans les eaux ivoiriennes"
et le navire n'est pas destiné à une intervention militaire, selon le communiqué.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE