24/02/2011 14:57:25
"German City" : Un projet audacieux
« German City » sera une sorte de cité de proximité qui aura l'allure d'une ville à côté de la grande ville. L'habitat que nous voulons ici sera plutôt un habitat haut de gamme. Les logements construits seront prioritairement destinés aux membres de notre Association et aux Camerounais qui auront accepté d'adhérer à ce projet...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Mr. Momo, Bonjour! Nous avons appris vous êtes l'initiateur d'un projet immobilier haut de gamme que votre association nommée "Cameroon Society" veut mettre sur pied au Cameroun pour la communauté camerounaise d'Allemagne. Pouvez-vous nous en parler très concrètement?

Merci de me poser la question Madame. Nous sommes partis du constat que lorsqu'on se retrouve au Cameroun en vacances seul ou avec la famille on se perd un tout petit peu dans cet univers. C'est la même chose qui nous arrive souvent lorsqu'on se retrouve en Europe. Nous n'appartenons vraiment pas à aucun de ses environnements dès les premiers jours. Tout comme en Europe, un sentiment d'étranger nous anime une fois au bercail. Mais en même temps que ce sentiment éphémère nous traverse, nous sommes très contents d'être parmi nos amis, nos membres de famille.
C'est cette situation qui nous a amenés à nous poser la question de savoir s'il n'était pas possible pour nous de créer au Cameroun un environnement qui associerait les cultures camerounaise et allemande? D'où l'idée de la création d'une cité au Cameroun à l'image de la ville de Darmstadt sous le projet dénommé « Darmstadt City ». Mais il se trouve que pendant nos différentes discussions pour mettre les jalons du projet, certains de nos membres et surtout les Camerounais des autres villes d'Allemagne qui manifestaient le désir de faire partie du projet nous ont fait comprendre qu'il fallait trouver un nom qui regrouperait toute la diaspora camerounaise en Allemagne et non seulement celle de la ville de Darmstadt siège de notre association. Voila d'où est venu le changement de nom. Nous avons donc rebaptisé le projet sous le nom « German City ».
« German City » sera une sorte de cité de proximité qui aura l'allure d'une ville à côté de la grande ville. L'habitat que nous voulons ici sera plutôt un habitat haut de gamme. Les logements construits seront prioritairement destinés aux membres de notre Association et aux Camerounais qui auront accepté d'adhérer à ce projet.

Puisque nous parlons de la création de "German-City", les lecteurs et lectrices seront intéressé(é)s à comprendre les motivations qui vous ont poussés à créer le groupe "Cameroon-Socitety" dont vous êtes le fondateur?

Pour ce qui est des motivations qui nous ont poussés à créer cette association, je vous dirai madame que l'une des grandes motivations pour la création de Cameroon Society reposait sur notre entourage qui était à l´époque composé des intellectuels camerounais non intégrés dans la structure sociale allemande et des enfants nés des couples camerounais, qui n´avaient aucun contact entre eux et ignoraient tout de la riche culture camerounaise. Mais l'élément déclencheur de la création du Groupe est venu d'une situation que traversait un compatriote étudiant à cette époque. Celui-ci se trouvait dans le besoin de régler un problème financier dans les plus brefs délais. Nous nous sommes retrouvés et avons élaboré une stratégie pour récolter les sommes nécessaires. Nous avons pu avoir le montant adéquat en un temps record. Forts de cette capacité de réaction que nous avons découverte en nous, nous avons alors pris la décision ce jour là de nous regrouper au sein d'une Association que nous avons dénommée Cameroon-Society: La société camerounaise.


De plus en plus les voix s'élèvent pour réclamer de rebaptiser les noms de nos rues, quartiers, nos monuments et autres en leur donnant des noms qui véhiculent l'identité linguistique ou culturelle. On constate que le nom que vous allouez aux prochaines cités est « German City» ce qui semble être un signe de mépris par rapport à ce ré-baptême des noms. Ne serait-il pas possible à votre avis de trouver un autre nom afin d'épouser cette idée?

C'est loin d'être un mépris Madame, l'idée de donner le nom de « German City » à nos prochaines cités. Je vous ai dit tout à l'heure le contexte qui nous a amené à penser d'une telle cité. Tout en étant pour identité culturelle, je pense qu'il faut reconnaître à sa juste valeur l'apport qui peut nous être donné de par notre connaissance d'une autre culture. Lorsqu'on reste cantonné sur soi-même, on est appelé à disparaître dans ce monde qui connaît des mouvements chaque jour de plus en plus. Saviez-vous Madame qu'il y a des rues en Allemagne qui portent le nom du Cameroun, du Togo ou de la Turquie? « Kameruner Strasse » existe bel et bien à Berlin. Les Allemands ont copié nos beignets soufflés qu'ils appellent également Kameruner. Est-ce que cela a enlevé à l'Allemagne son identité culturelle ou linguistique? Je ne pense pas.
Dans notre association, comme nous l'avons dit plus loin, notre culture caractérisée par notre passé est l'un de nos objectifs car pour mieux préparer et vivre le futur, il faut connaitre son passé. A mon sens on doit reconnaître nos héros nationaux, cela devrait aller sans dire. Mais Madame, le nom Cameroun, c'est quoi ? C'est le Wouri plein de crevettes « Rio Dos Cameroes”, c'est les Crevettes « Cameroes », ce n'est ni le Douala, ni le Bassa ou le Bamiléké, encore moins le Béti ou l'Ewondo; le plus important pour nous ne devrait pas se situer au niveau du nom, mais plutôt au niveau du développement économique et la cohésion sociale; c'est ca qui devrait nous emporter au plus haut niveau. Naturellement nous prévoyons à « German City » des noms des rues significatifs qui permettront une bonne orientation dans la cité.

En présentant votre projet « German City», certains lecteurs et lectrices se demanderont qui vous êtes. Alors, pouvez-vous vous présenter?

Je suis Edmond Momo d'origine Camerounaise. J'ai fait mes études primaires à Dschang, et secondaires à Garoua et au Lycée Technique de Douala. Après mon Bac technique en électrotechnique, j'ai bénéficié d'une bourse pour des études d'ingénieur en Allemagne qui sont sectionnées par le Diplôme d'ingénieur de conceptions en électrotechnique et mécanique (EMK : Elektromechanische Konstruktionen) à la TU (Technische Universität) de Darmstadt.
Dans la vie active, j'ai commencé ma carrière professionnelle comme ingénieur de conception des alternateurs et petits moteurs dans une entreprise de la ville de Darmstadt. Trois ans plus tard je devins Product Manager chez Panasonic, avant de devenir ingénieur metteur en service des bancs d'essais dans une filiale du groupe IFP en Allemagne. En 2004 je suis muté en France comme responsable produits d'automatisation, puis chef d'équipe et chef de projet. Cinq ans plus tard je retourne en Allemagne pour occuper le poste stratégique d'expert en automatisation des bancs d'essais d'automobile sous la responsabilité du directeur de la filiale. Cumulativement avec la fonction de chargé de coordination avec l'entreprise mère, je fournis mon savoir faire aux chefs de projets, et aux commerciaux.
   

Revenons à votre projet, il semble à première vue être circonscrit seulement aux camerounais/es d'Allemagne. Avez-vous une méfiance vis à vis des compatriotes résidant dans d'autres pays d'Afrique ou d'Europe ou d'ailleurs?

C'est vrai, Cameroon-Society est un Groupe ouvert à toutes les sensibilités de la société camerounaise. Mais nous vivons pour le moment dans un contexte allemand et nous connaissons mieux nos compatriotes d'Allemagne avec qui nous avons les mêmes expériences. Le groupe reste cependant ouvert aux autres Camerounais qui voudront bien nous apporter leur savoir faire et leur expérience qui seront pour nous une richesse de plus dans la réalisation de notre projet.


Lorsque vous parlez d'immobilier haut de gamme, c'est quoi précisément? Combien faudrait-il prévoir pour le financer? Quel type d'aménagement? D'architecture?

Nous voulons dans cette cité un immobilier haut de gamme et pas un immobilier de luxe ou de prestige. Nous entendons par immobilier haut de gammes les maisons construites selon un style homogène, un procédé architectural standardisé respectant les normes environnementales, les rites et la culture du milieu. Nous sommes pour le moment dans une phase d'évaluation avec nos partenaires financiers. Tout ce que je peux pour le moment vous signaler c'est que ce seront les maisons que le Camerounais moyen pourra financer. Sur le plan architectural, un procédé est à la phase finale de son étude, le moment venu nous comptons faire une grande campagne d'explication de ce plan. Notre souci est de pouvoir innover dans nos villes qui subissent encore la fascination de la technologie et du clinquant occidentaux et où les modèles architecturaux restent les tours de verre, de béton, d'acier ou de tôles ondulée. Nous voulons opter pour la simplicité tout en respectant les préoccupations économiques et de conforts thermiques et acoustiques, le respect des écosystèmes, des spécificités culturelles, sociales et les traditions esthétiques camerounaises. Nous voulons ajouter aux modèles architecturaux camerounais, les lignes qui respectent les normes de cohabitation, d'hygiène et de salubrité.


À vous écouter, certains défenseurs de la culture ne verront pas de telle construction d'un bon œil, tout simplement parce qu'ils soutiennent que les contrées d'Afrique ne doivent pas ressembler à l'Europe. Alors que dites-vous pour la promotion d'une architecture culturelle propre au Cameroun en particulier?

Nous sommes entièrement du même avis que ces défenseurs de la culture à ce niveau; c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je vous disais tantôt que notre cité se veut une structure qui correspond bien au modèle de chez nous dans ce qu'il a de bien, tout en respectant certaines normes de cohabitation qui nous font souvent défaut. Le monde devient chaque jour davantage un village qui se réduit en dimensions, nous ne saurions fermer les yeux sur les modèles et techniques venus d'ailleurs lorsqu'elles nous permettent d'améliorer notre confort, notre architecture immobilière déjà existante.

Avez-vous un appel à adresser aux compatriotes d'Allemagne et peut-être d'ailleurs?

Nous organisons actuellement une campagne de présentation du projet à toute la communauté  Camerounaise d'Allemagne et exhortons nos compatriotes de par le monde à se joindre à nous pour qu'on réalise ensemble ce grand projet. Joignez-vous à nous afin qu'on confirme effectivement que plusieurs constructeurs de voitures existent dans le monde, mais les Audi, les Mercedes, les BMW et les Porsche sont produits en Allemagne grâce au savoir faire allemand que nous maîtrisons aujourd'hui.


Vous dites que "plusieurs constructeurs de voitures existent dans le monde, mais les Audi, les Mercedes, les BMW et les Porsche sont produits en Allemagne grâce au savoir faire allemand que nous maîtrisons aujourd'hui. ". À vous entendre, certains jeunes penseront que vous allez monter une usine de fabrication de voiture. Est-ce la lecture des vos propos?

Non ca pourra venir une autre fois. Pour le moment nous sommes engagés dans un projet immobilier haut de gammes avec une architecture allemande qui viendra en ce qui est de bon en elle s'ajouter à celle du terroir. J'ai pris les exemples de voitures pour vous rappeler la rigueur et la précision des Allemands à travers lesquelles ces produits et beaucoup d'autres ont été fabriqués. Les produits « Made in Germany », cette technologie mondialement connue et reconnue, et qui est à notre portée. Pas seulement au niveau de fabrication des voitures, mais à tout autre égard. Nos sommes vous et moi Madame ainsi que les autres Camerounais en Allemagne les « Made in Germany », chacun à son niveau. Et nous avons tous le challenge de le prouver, par exemple à travers les projets comme « German City ».

Vous contacter?
Contact pour le projet German City:
Dipl.-Ing. Edmond Momo
Directeur du projet "German City"
Eichenweg 58, 64390 Erzhausen
Germany
eMail: e.momo@cameroon-society.org


Lydie Seuleu

Lydie Seuleu

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE