01/03/2011 04:56:34
Essimi Menyé: ... Des débiteurs doivent rembourser
La législation a prévu beaucoup de choses en ce qui concerne le remboursement des dettes. Nous allons procéder de cette manière si jamais nous y sommes forcés...
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Vous venez de présider une réunion pour essayer de trouver des solutions à la crise à Cofinest Peut-on savoir ce qui a été décidé ?

D’abord je vais remercier la presse d’être venue spontanément. On n’avait pas pensé à vous. Mais comme vous êtes avec nous, je vais quand même vous donner quelques éléments des discussions que nous avons eues sur le dossier de la Cofinest. Premièrement, nous avons observé que Cofinest est effectivement en liquidation et que le liquidateur a déjà réuni quelques fonds pour commencer à faire des paiements. Vous savez que la semaine dernière, la Cofinest avait été fermée et mise en cessation de paiement. Donc à partir de demain (mardi 1er mars Ndlr), il va être procédé aux premiers paiements et, comme vous le savez, l’entreprise a eu beaucoup de difficultés et n’avait plus de liquidités pour payer les épargnants. Nous avons donc décidé de planifier les paiements.

La Cofinest ayant fermé ses portes, nous avons décidé que les paiements se feront à Afriland First Bank pour plus de sécurité et une meilleure organisation. Donc à partir du 1er mars, nous allons commencer par payer les épargnants dont les comptes ont des montants entre 5000 et 50.000 fcfa. Après qu’on ait payé ces épargnants qui sont au nombre de 7.000, ça va prendre un peu de temps, et on va essayer de les rapprocher ; c'est-à-dire que là  où il y avait une agence Cofinest, on trouvera une agence de l’Afriland First Bank la plus proche afin que les déplacements soient évités. Lorsqu’on va finir de payer les 7.000 épargnants qui ont des comptes entre 5.000 et 50.000, on va se pencher sur  des petits épargnants dans les marchés où Cofinest allait collecter des fonds, ils sont au nombre de 15.000 environ. Nous allons aussi pourvoir les rembourser.

Après eux on va rembourser ceux qui ont entre 50.000 et 100.000 fcfa, ils sont au nombre de 4.000.  Entre temps nous allons voir comment organiser le remboursement de ceux qui ont de gros comptes, c'est-à-dire au-delà de 100.000 Fcfa. Et parallèlement le liquidateur va continuer à procéder au recouvrement. Parce qu’il y a des gens qui sont débiteurs, qui ont emprunté de l’argent qu’ils doivent rembourser. M.Kamdem ici présent représente les actionnaires. A ce titre, il va aider la liquidation à travailler pour ce qui est du recouvrement. Donc je crois que je vous ai dit le maximum de ce que je pouvais dire ce matin.

A combien se chiffre le montant des remboursements ?

Pour l’instant, les gens sont en train de travailler là-dessus.

La semaine dernière vous avez annoncé le début des paiements des petits épargnants, c’est-à-dire ceux qui avaient entre 5.000 et 50.000 fcfa. Sur le terrain il n’en a rien été. Qu’est ce qui s’est passé ?

C’est parce que le liquidateur n’avait pas procédé au recouvrement. Il n’avait pas d’argent dans le compte.

Les sanctions sont-elles prévues pour les personnes à l’origine de cette situation ?

Lorsque vous devez de l’argent à une banque, vous devez rembourser. Si vous ne le faites, pas nous vous envoyons chez l’autorité qui s’occupe de ce type de dossier. La législation a prévu beaucoup de choses en ce qui concerne le remboursement des dettes. Nous allons procéder de cette manière si jamais nous y sommes forcés.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE