04/03/2011 17:59:34
Femmes tuées Abidjan: les FDS démentent
Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont démenti vendredi être responsables de la mort de six femmes, tuées par balles la veille à Abidjan dans un fief de son rival Alassane Ouattara.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont démenti vendredi être responsables de la mort de six femmes, tuées par balles la veille à Abidjan dans un fief de son rival Alassane Ouattara.

Des témoins avaient rapporté qu'au moins six femmes avaient été tuées par les Forces de défense et de sécurité (FDS) qui dispersaient une manifestation pro-Ouattara à Abobo.

Les FDS "déclarent purement et simplement ne pas se reconnaître dans cette accusation forcément mensongère et sans fondement", selon un communiqué lu sur la télévision publique RTI par leur porte-parole, le colonel major Hilaire Babri Gohourou.

"La zone d'Abobo n'a jamais été le théâtre d'opérations des FDS" le jour de la marche, a-t-il affirmé, ajoutant que les troupes "sont restées stationnées dans leur cantonnement d'Abobo".

"Des marches similaires dans d'autres quartiers et villes ces derniers jours "ont été toutes dispersées par les FDS à l'aide de moyens conventionnels, sans qu'aucun cas de tuerie barbare n'ait été déploré ni d'acte de barbarie observé", a ajouté le porte-parole.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE