03/03/2018 15:48:49
Afrique du Sud : le salaire du nouveau président agace... l'opposant Julius Malema

À peine le très contesté Jacob Zuma parti, Cyril Ramaphosa, le nouveau chef de l'exécutif sud-africain, fait grincer des dents. Le futur budget de la nation arc-en-ciel, publié récemment, fait état d'un salaire annuel de monsieur Ramaphosa plus élevé que celui de l'ancien président. Et cela ne plaît pas à certains, dont le remuant opposant Julius Malema.

fr.africanews.com
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille



À peine le très contesté Jacob Zuma parti, Cyril Ramaphosa, le nouveau chef de l'exécutif sud-africain, fait grincer des dents. Le futur budget de la nation arc-en-ciel, publié récemment, fait état d'un salaire annuel de monsieur Ramaphosa plus élevé que celui de l'ancien président. Et cela ne plaît pas à certains, dont le remuant opposant Julius Malema.

Le nouveau chef de l'Etat empochera la rondelette somme de 248.000 euros cette année. Ce qui veut dire que monsieur Ramaphosa aura 50.000 euros de plus que Jacob Zuma, récemment contraint à la démission. Ce dernier touchait chaque année 197.000 euros. Du coup, Cyril Ramaphosa, déjà l'un des hommes les plus riches d'Afrique du Sud, devient le chef de l'Etat au plus gros salaire du continent africain et se retrouve projeté dans ce que certains qualifie de ''top 10 des dirigeants mondiaux les mieux payés''.

Tout ceci aurait ressemblé à une ''succes story'', mais c'était sans compter avec le bouillonnant chef de l'EFF (Economic freedom fighter, parti de l'opposition), Julius Malema. Ce dernier s'insurge avec véhémence contre la situation salariale dorée du nouveau président.

   

La maison (de Cyril Ramaphosa, située au Cap) est en meilleur état que le service de pédiatrie de l'hôpital de Soweto.



L'opposant l'a fait savoir au cours d'une campagne ce jeudi. Campagne qui consiste à réclamer des fonds pour les hôpitaux publics de son pays. Selon monsieur Malema, le président Sud-africain pourrait mettre son salaire au profit du système sanitaire de la nation.

Qualifiant monsieur Ramaphosa de « déjà milliardaire », Julius Malema a laissé entendre que le nouveau président n'a en réalité pas besoin de tels revenus, ajoutant au passage que « la maison (de Cyril Ramaphosa, située au Cap) est en meilleur état que le service de pédiatrie de l'hôpital de Soweto ».

Pour rappel, monsieur Ramaphosa avait été désigné comme étant la douzième plus grosse fortune d'Afrique du Sud en 2015, par le très respecté magazine Forbes. L'homme est à la tête d'un véritable empire constitué, entre autres, de 32 propriétés. Information issue d'une déclaration de patrimoine du président Sud-africain.

Rodrigue Loué

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE