28/03/2011 18:31:28
Dieudonné est en Libye pour soutenir Kadhafi
L'humoriste -et habitué des polémiques- Dieudonné tend une nouvelle fois le flanc aux critiques. Alors que le monde se mobilise contre le régime de Kadhafi, le Franco-Camerounais vient a contrario de débarquer en Libye pour offrir son soutien au colonel.
Rue89
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L'humoriste Dieudonné est arrivé en Libye, selon le site antisioniste à tendance antisémite Médialibre. Le Franco-Camerounais avait annoncé qu'il entendait se rendre à Tripoli « pour rencontrer le colonel Kadhafi, afin de protester contre l'agression occidentale. »
Toujours selon le rédacteur en chef de Médialibre, Marc Georges, l'humoriste entendait même se rendre sur des objectifs militaires, afin de mettre la coalition devant ses responsabilités :

« Curieusement, cette information avait été consciencieusement censurée par les médias de la “démocratie des droits de l'homme”. »

Dieudonné a décollé dimanche matin accompagné d'une petite délégation parmi laquelle on comptait notamment l'universitaire Maria Poumier et la militante écologiste et pro-palestinienne Ginette Skandrani, deux représentantes du courant « rouge-brun », révisionnistes, négationnistes et pro-Chavez. Leur présence ne nous pas été confirmée.

Ahmed Moualek, proche de Dieudonné, nous a confirmé ce voyage. Sur le blog de l'humoriste, on voit Dieudonné poser devant un portrait du dictateur libyen.

BHL, obsession de Dieudonné
Le fait que Bernard Henri-Levy ait activement contribué à l'intervention de la France en Libye n'est pas étranger à la mobilisation du courant Dieudonné, BHL étant l'une des obsessions de Dieudonné. Il s'intègre aussi naturellement dans la mouvance mondiale incarnée par Hugo Chavez.

Mais plus largement, en Afrique, et singulièrement au Cameroun, l'hostilité à la « guerre » que les Français mènent au président libyen mobilise intellectuels et jeunes. Et désormais, Dieudonné se revendique « Africain ».

 

L'écrivaine camerounaise Calixthe Beyala qui, en 2007 soutenait ardemment la visite du dictateur libyen en France, est elle aussi intervenue pour critiquer la position française dans une lettre ouverte au président de la commission de l'Union africaine, Jean Ping.

Elle ne demande pas moins que la rupture des relations diplomatiques avec la France, ce qui lui attire de nombreuses sympathies dans les milieux anti-français :

« Nous venons par ces mots vous demander qu'il soit mis immédiatement fin aux relations diplomatiques qu'entretiennent les pays membres de l'Union africaine que vous présidez avec la France.

En effet, depuis deux jours les Africains sont victimes des massacres des populations civiles perpétrés en Libye par la France, pour des raisons fallacieuses et ce, malgré la désapprobation de l'organisation que vous présidez. »

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE