29/03/2011 18:39:57
Libye : "Kadhafi partira si l'Union africaine lui demande"
Le danger, c'est une irakisation de la méditerranée. Cette guerre en Libye, c'est la preuve qu’à tous moment la coalition occidentale peut envahir et tuer sur notre continent. Comme en Côte d’ivoire, l'O.N.U a failli à sa mission.  
France 3
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L'association "We are Africa", créée en 1999, milite pour la création des "Etas-Unis d'Afrique", sur le modèle des Etats-Unis d'Amérique. Son Président, Jean Pierrot Mahi, explique à France-Soir sa position sur le conflit en Libye.

France-Soir: D'après vous, quelle peut-être l'issue du conflit en Libye ?
Jean Pierrot Mahi: La solution ne peut venir que de l'Union africaine. Khadhafi a dit qu'il se conformerait à son avis. La solution ne peut pas venir d'Occident.

FS : Vous pensez vraiment que Kadhafi serait prêt à quitter le pouvoir si l'Union africaine le lui demandait ?

JPM : Absolument. Il l'a dit. Et seul un Etat africain pourrait l'accueillir. La solution se trouve là, pas dans l'intervention des pays occidentaux. Pour le bien de la Libye, la communauté internationale devrait tenir compte des résolutions de l’Union africaine qui privilégie le dialogue. Nous ne devons pas accepter que des Chefs d’Etats occidentaux, par l’invective et un discours humiliant, ne cristallisent les positions. Aucune négociation de sortie de crise ne peut se faire sur la Libye sans  Kadhafi. Mettre comme préalable à toutes discussions son départ est insensé.

FS: D'après vous, quel danger menace aujourd'hui la Libye?

JPM: Le danger, c'est une irakisation de la méditerranée. Cette guerre en Libye, c’est la preuve qu’à tous moment la coalition occidentale peut envahir et tuer sur notre continent. Comme en Côte d’ivoire, l’O.N.U a failli à sa mission. La protection des civils s’est transformée en soutien à des rebelles dont nous ne savons rien. Qui sont-ils ? Combien sont-ils ? D'où sortent-ils ? Personne ne peut répondre. N’oublions pas que de nombreux rapport des chancelleries occidentales ont affirmé que la région Est de la Libye est le foyer qui fournit aux groupes islamistes ses combattants.

FS: Mais, en Libye, l'intervention extérieure a pour but de protéger des civils menacés de massacre…

JPM : On a dit que l'armée de Kadhafi a tiré sur la foule et a fait des milliers de morts. Mais nous savons maintenant que ces chiffres ont été expressément multipliés. D'ailleurs, personne n'a vu ces soit-disant morts ! Les seuls morts que j'ai vu en quantité sont apparus après l'intervention de la coalition occidentale. Franchement, nous ne comprenons pas pourquoi la France s’implique autant dans la guerre avec la Libye.

FS : Vous pensez vraiment que Kadhafi a encore des soutiens en Libye?

JPM : Oui. Pour les africains, Kadhafi est celui qui leur a redonné un peu de fierté, de dignité, celui qui a cru en son continent et le seul à tenir tête aux diktats non pas de la communauté internationale, mais à celui des coalisés occidentaux. Aujourd'hui encore, il a le soutien d'une bonne partie de la population.

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE