03/04/2011 02:53:32
Philippe Rémond assassiné par les rebelles pro-Ouattara
La presse occidentale a dans un premier temps cherché à attribuer son assassinat à des forces loyales à Laurent Gbagbo afin d'instrumentaliser la mort d'un Français pour galvaniser l'opinion publique française et internationale contre le président Gbagbo.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Professeur de sciences industrielles à l'institut national polytechnique de Yamassoukro, il avait publiquement, à la télévision ivoirienne, à maintes reprises depuis 2002 jusqu'à ces dernières semaines dénoncé les positions colonialistes de la France et son soutient aux rebelles du Nord. Philippe Rémond se sachant en danger avait quitté son domicile et s'était caché à l'hôtel, malheureusement ceux qui en voulaient à sa vie l'ont retrouvé!

La presse occidentale a dans un premier temps cherché à attribuer son assassinat à des forces loyales à Laurent Gbagbo afin d'instrumentaliser la mort d'un Français pour galvaniser l'opinion publique française et internationale contre le président Gbagbo.

- Il avait déjà en 2004 fermement dénoncé l'attitude de la France en CI qui combattait, aux côtés des rebelles et des mercenaires.

- Il avait le premier français a dénoncer la bavure de l'armée française qui a tué par balles 64 jeunes manifestants non violents aux mains nues de la galaxie patriotique.  Ce qui a ensuite été reconnu par Michèle Alliot Marie qui a présenté ses excuses au nom de l'armée française.

- Il était alors courageusement intervenu à la télévision nationale ivoirienne pour rassurer les ivoiriens et plaider pour la création d'une monnaie ivoirienne souveraine. «Le CFA est une moquerie. Dites-vous bien que cette monnaie, qui est frappée et imprimée à Chamalières, la ville du président Valérie Giscard D’Estain, n’est pas reconnue en France. Ceux qui voyagent le savent très bien. Il est impossible de changer le Cfa dans une banque en France. Pour parler crûment, c’est une monnaie de singe» avait il déclaré.

Beaucoup d'observeateurs pensent qu'il aurait été exécuté sous les ordres de Paris

Rose A. Beaka

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE