07/04/2011 03:05:05
Mouammar Kadhafi écrit à Barack Obama
Mouammar Kadhafi a écrit directement à Barack Obama pour lui demander de faire cesser ce que le dirigeant libyen qualifie de «guerre injuste», tout en souhaitant bonne chance au président américain dans la campagne pour sa réélection en 2012.
AP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Mouammar Kadhafi a écrit directement à Barack Obama pour lui demander de faire cesser ce que le dirigeant libyen qualifie de «guerre injuste», tout en souhaitant bonne chance au président américain dans la campagne pour sa réélection en 2012.

«Vous êtes un homme qui a assez de courage pour annuler l'action mauvaise et erronée» de l'OTAN en Libye, écrit le dirigeant libyen dans une lettre de trois pages obtenue mercredi par l'Associated Press. «Je suis certain que vous êtes capable d'endosser une telle responsabilité.»

La lettre, envoyée au département d'État, a aussitôt été transmise à la Maison-Blanche, selon un responsable américain qui a vu la lettre.

«Pour servir la paix mondiale (...) l'amitié entre nos peuples (...) et pour le bien de (...) la coopération contre la terreur, vous êtes en position de garder l'OTAN loin des affaires libyennes», écrit Mouammar Kadhafi.

Le secrétaire de presse de la Maison-Blanche, Jay Carney, a confirmé que la présidence avait reçu la missive.

Dans cette lettre rédigée dans un anglais parfois approximatif, Mouammar Kadhafi affirme que la Libye a «plus souffert moralement que physiquement» des frappes aériennes de l'OTAN, et qu'une société démocratique ne peut être construite par des missiles et des avions. Il répète aussi sa thèse selon laquelle ses opposants à Benghazi sont des membres d'al-Qaïda.

Le dirigeant libyen s'adresse au président américain avec les termes «notre fils» et «Excellence», mais commet plusieurs erreurs dans son nom.

«Notre cher fils, Excellence, Baraka Hussein Abu Oumama, votre intervention au nom des États-Unis est un devoir afin que l'OTAN se retire définitivement des affaires libyennes», écrit Mouammar Kadhafi.

Il affirme que la Libye a déjà été injustement soumise à une «agression militaire armée directe» ordonnée par l'ancien président américain Ronald Reagan, qui avait qualifié le colonel Kadhafi de «chien enragé» en 1986, de même qu'à une série de sanctions des États-Unis et de la communauté internationale.

Même s'il dresse une liste de plaintes, le dirigeant libyen assure qu'il n'a aucun sentiment malveillant envers Barack Obama.

«Malgré tout, vous resterez toujours notre fils, peu importe ce qui est arrivé. Nous prions encore pour que vous continuiez d'être le président des États-Unis (...) Nous espérons que vous obtiendrez la victoire dans la nouvelle campagne électorale.»

La lettre, datée du 5 avril, est signée «Mouammar Kadhafi, leader de la Révolution».

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE