12/04/2011 02:11:40
Vous avez dit bizarre ?
Les militaires français fortement armés, soutenu par des médias en mal de sens analytique et de professionnalisme, mènent de bout en bout les opérations militaires qui ont conduit à l’arrestation médiatisée du Président ivoirien constitutionnellement reconnu, Laurent Gbagbo, et voilà que l’on veut nous faire croire que la puissance coloniale n’y est pour rien...
titmagnews
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les militaires français fortement armés, soutenu par des médias en mal de sens analytique et de professionnalisme, mènent de bout en bout les opérations militaires qui ont conduit à l’arrestation médiatisée du Président ivoirien constitutionnellement reconnu, Laurent Gbagbo, et voilà que l’on veut nous faire croire que la puissance coloniale n’y est pour rien... Ils nous prennent vraiment pour des billes ces politiciens et ces semblants de journalistes.

Dramane Ouattara n’est pas «garçon» pour reprendre le vocable ivoirien. Sa soif lointaine du pouvoir et son appétit vorace d’écrire sur son curriculum vitae à la ligne fonction : Président de la République l’auront poussé à «comploter» avec des forces étrangères pour faire couler le sang des ivoiriens, seul moyen à ses yeux de pouvoir exercer, 18 ans après, la même fonction que son mentor le «vieux» Houphouët, ainsi que son ami de la paisible et riche ville de Neuilly-sur-Seine...
Avec ce type d’intervention sélective de l’ONU et de son bras armé la France, on en déduit aisément que dans le subconscient des occidentaux, l’Afrique noire reste et demeure un terrain de jeux, un bien à eux, leur propriété privée du fait de la colonisation, où ils sont en droit de choisir et d’imposer un «valet», une sorte de préfet.

Honneur au président Laurent Gbagbo qui, comme ses vénérables prédécesseurs Patrice Lumumba et Thomas Sankara pour ne citer que ces deux dignes fils d’Afrique, a refusé de courber l’échine devant ces «âmes damnés» qui se prennent pour les maîtres du monde...

A Monsieur le nouveau président de la Côte d’Ivoires. Ils vous ont fait Roi ce jour 11 avril 2011 en enjambant des centaines de cadavres, demain lorsque vous allez leur dirait NON pour quelques raisons que ce soit, ils vous humilieront et, avec vous toutes les filles et fils du continent noir...

Une chose est sûre, tant que le sous-sol africain regorgent de richesses astronomiques susceptibles de permettre à l’occident d’être à l’abris d’un manque de matières premières pour faire tourner ses industries, son économie, etc., l’Afrique connaîtra toujours ce genre de soubresauts.

Tiens, il y en à un qui doit être heureux avec ce dénouement dans la douleur de la crise ivoirienne car il pourrait tranquillement, par les temps qui cours, se faire financer sa campagne avec les retombées de la vente du cacao.

Questions aux stratèges militaires... Pourquoi l’armée de la France s’est-elle précipitée à prendre le contrôle de l’aéroport et du port d’Abidjan, en lieu et place de l’ONUCI ?

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE