25/04/2011 00:43:54
Après sa retraite à Mvomeka'a: Biya annoncé au Vatican et en Suisse
Le chef de l’Etat qui s’est isolé dans son village natal, devrait y séjourner à la faveur de la béatification du pape Jean Paul II. Avant un séjour privé en Suisse ?
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le chef de l’Etat qui s’est isolé dans son village natal, devrait y séjourner à la faveur de la béatification du pape Jean Paul II. Avant un séjour privé en Suisse ?

Jusqu’au moment où nous mettions sous presse hier, de sources bien introduites affirmaient que le chef de l’Etat se trouve toujours à Mvomeka’a. Depuis qu’il est rentré brusquement au Cameroun d’un séjour privé en Europe, quelques jours avant le 11 février dernier, suite à une prise d’otages intervenue dans la presqu’île de Bakassi, Paul Biya séjourne dans son village natal de manière quasi permanente, ne faisant que quelques tours à Yaoundé. Question de régler quelques nécessités protocolaires liées à sa fonction. C’est le cas notamment des audiences accordées aux ambassadeurs de France et des Etats-Unis au Cameroun respectivement les 25 et 28 mars 2011. Le président serait venu dans la capitale uniquement pour cela. Après quoi il est retourné à Mvomeka’a. Avant de refaire un tour au palais de l’Unité à la mi-avril.

Depuis le samedi 16 avril dernier, nos sources au sérail indiquent qu’il est retourné dans son village. Le président de la République a ainsi laissé le soin au ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République de suivre en son nom les affaires courantes au sommet de l’Etat. C’est le cas par exemple de l’audience que Laurent Esso a accordée au palais de l’Unité au nom du chef de l’Etat, le 4 avril 2011, à une délégation de hauts responsables Afrique et Europe de la société Rio Tinto Alcan, venue au Cameroun négocier le projet de partenariat pour l’extension de la société Alucam. Tout comme le ministre d’Etat Sgpr a reçu, toujours au nom du chef de l’Etat, le 21 avril dernier, Lamine Diack, président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme.

Dans le silence méditatif de Mvomeka’a

Depuis donc près de deux mois, les Camerounais n’ont des nouvelles officielles de leur président qu’à travers les différents messages envoyés à ses pairs d’Afrique et du monde, soit pour féliciter certains à l’occasion  de la célébration de leur fête nationale, soit pour congratuler d’autres pour leur élection ou réélection à la tête de leur pays. C’est ainsi que dans le silence méditatif de la résidence présidentielle de Mvomeka’a, Paul Biya s’est contenté de suivre de loin le lancement officiel des vols de la Camair-Co , la nouvelle compagnie nationale, tout comme lui sont parvenus récemment les échos de la présentation officielle du quatrième volume de l’ouvrage “ Paul Biya, l’appel du peuple ”. Et depuis, le président a préféré rester “ cloîtré ” dans son Mvomeka’a natal.

Mais qu’est qui peut donc cacher ce repli du président de la République dans village natal ? De manière officielle, rien ne filtre. Mais, de mémoire de journaliste, cela fait assez longtemps que Paul Biya n’est pas resté aussi longtemps au Cameroun sans effectuer un “ court séjour privé ” à l’Etranger. Près de trois mois au Cameroun de façon continue. Certains de ses détracteurs ont même commencé à dire à tort ou à raison que “ Paul Biya redevient Camerounais ”.

Plus intrigant encore, cela fait aussi un moment qu’il n’est pas resté aussi longtemps dans son village natal. Des proches du sérail croient voir en cela un besoin de repli tactique pour méditer, face aux différents évènements intervenus en Afrique depuis quelques mois. Parmi ceux-ci, il y a notamment les chutes des présidents Ben Ali en Tunisie, et Hosni Moubarak d’Egypte. Tout comme il aurait à cœur, la terrible guerre de la France de Nicolas Sarkozy en Côte d’Ivoire et en Libye, et qui a abouti à l’arrestation du président Laurent Gbagbo pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, et à une tuerie meurtrière pour ce qui est du pays du guide de la Jamahiriya libyenne.

Un homme préoccupé ?

Depuis le début de tous ces évènements qui ont engendré des débats houleux aussi bien au Cameroun qu’en Afrique, Paul Biya a préféré pratiquer la diplomatie du silence et de la non ingérence. Toutefois, selon des sources dignes de foi au sein du sérail politique, cela ne veut pas dire qu’il ne s’en préoccupe pas du tout. “ Le président est un homme informé.  Tout ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en Egypte et ce qui se passe en ce moment en Libye, le président a son analyse, et sait comment en tirer les leçons pour le Cameroun”, explique un hiérarque du régime approché par Le Messager.

En tout cas, à moins qu’il ne soit naïf, Paul Biya sait pertinemment que Nicolas Sarkozy, l’actuel président de la République française, ancienne puissante tutélaire, ne fait pas partie ses amis. C’est bien la première fois, depuis l’avènement de la cinquième République en France, et la fin officielle de la colonisation au Cameroun, qu’un président de la République élu en France n’a pas, au cours des premiers années de son mandat, effectué une visite officielle au Cameroun. Plus grave, l’actuel président français semble avoir adopté la logique de Barack Obama, le président américain, qui ne supporte que très mal, les chefs d’Etat qui ont tendance à s’éterniser au pouvoir. Dans l’entourage du président Biya, on est bien tenté de prendre au sérieux les bouleversements intervenus récemment en Afrique.

 Pour l’heure, sauf changement de dernière minute, le président Paul Biya est annoncé en visite officielle au Vatican du 28 au 30 avril 2011. Son séjour à Rome auprès de la tombe de Saint Pierre coïncidera avec les festivités liées à la béatification du Pape Jean Paul II, qui a visité le Cameroun à deux reprises et dont le président Biya était très proche. Après quoi, certains proches du palais de l’Unité annoncent le couple présidentiel pour un “ court séjour privé ” à Genève pour une dizaine de jours. Le retour au Cameroun serait prévu pour le 17 mai.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE