26/04/2011 04:11:06
Libye: la résidence de Kadhafi pilonné par l'OTAN
Pour les Etats-Unis, le bombardement de la résidence de Kadhafi n'est pas une tentative d'assassinat.
xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le bombardement mené par l'OTAN contre la résidence du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi n'était pas une tentative d'assassinat, a déclaré lundi le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney.

"Ce n'est certainement pas la politique de la coalition, de cette administration, de décapiter ou d'amener à un changement de régime en Libye par la force", a-t-il indiqué à des journalistes.

Il a souligné que l'objectif de la mission militaire, qui est de "protéger la population civile, mettre en oeuvre la zone d'exclusion aérienne et faire respecter l'embargo sur les armes", restait "clair".

M. Carney a réfusé de donner davantage d'explications sur le bombardement mené lundi visant la résidence de Kadhafi.

Des chasseurs de l'OTAN ont bombardé la résidence de Kadhafi à Tripoli, la capitale de la Libye, lundi matin lors d'une attaque décrite par le gouvernement libyen comme une tentative d'assassinat du dirigeant libyen.

Un officiel de la presse libyenne a indiqué que 45 personnes avaient été blessées dans le bombardement, dont 15 se trouvant dans un état critique, et que plusieurs demeuraient disparues.

Situé dans la résidence, le bureau de Kadhafi, où il tenait souvent des réunions ministérielles et d'autres rencontres, a été détruit.

 

*Titre proposé par Cameroonvoice

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE