10/05/2011 04:14:58
Idriss Déby «réélu» à 88,66% de voix
Selon les résultats annoncés dans la soirée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), M. Deby , arrivé au pouvoir par la force en 1990, a été réélu dès le 1er tour de la présidentielle du 25 avril avec 88,66%.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Selon les résultats annoncés dans la soirée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), M. Deby , arrivé au pouvoir par la force en 1990 (*), a été réélu dès le 1er tour de la présidentielle du 25 avril avec 88,66% devant le ministre Albert Pahimi Padacké (6,03%) et l'opposant Nadji Madou (5,32%).

Le principal opposant tchadien, Saleh Kebzabo, qui avait appelé au boycott du scrutin, a qualifié la réélection lundi du président Idriss Deby Itno de «rigolade», assurant que «tous les Tchadiens savent qu'ils n'ont pas voté».

(*) Le 2 décembre 1990, avec l'appui de la France, il chasse du pouvoir son ancien compagnon d'armes Hissène Habré après une période de lutte armée menée à partir du Soudan et le remplace le 4 décembre avec le titre de président du Conseil d'État.

Mort du général Kamougué

Le général Wadal Abdelkader Kamougué, figure historique de l'opposition au Tchad, est décédé lundi 9 mai, à Koumra. Agé de 72 ans, il avait participé au coup d'Etat de 1975. Plusieurs fois ministre et vice-président du gouvernement d'union nationale sous Goukouny Weddeye, il avait défié Idriss Deby Itno lors de l’élection présidentielle de 1996.

Sévérine Toche

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE