12/05/2011 04:58:42
Tiken Jah Fakoly (enfin) chez Ouattara!
Alassane Ouattara a finalement reçu ce 11 mai 2011 au Golf hôtel celui qui était chargé d’haranguer ses rebelles avec des chansons de guerre.
Lynx / maliweb
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Alassane Ouattara a finalement reçu ce 11 mai 2011 au Golf hôtel celui qui était chargé d’haranguer ses rebelles avec des chansons de guerre. L’ex - soldat de la rébellion, Abdoulaye Traoré qui connait le mieux les pratiques de celui qui dit combattre la Francafrique dépouille Tiken Jah Fakoly « C’est l’un des pions essentiels de la rébellion. Il a joué un rôle très important. C’était un pion essentiel. Il était chargé d’héberger tous les éléments à Bamako. C’est lui le tuteur. Il nous a mis dans toutes les conditions. Il organisait des concerts. Les fonds recueillis étaient mis en notre disposition. Il s’est enrichi dans la rébellion. Il faisait du trafic du coton. C’est son petit frère qui était chargé de convoyer les camions vers le Mali. Il était dans un deal avec Kouakou Fofié  ».

Le dénominateur commun  entre Alassane et Tiken Jah Fakoly est le goût de dire  une chose et faire son contraire. Du sang d’innocents ivoiriens, tous les deux ont travaillé à leur façon et au mieux de leur possibilité à le faire gicler. Au sortir de l’audience, Tiken peut fulminer: «Nous avons évoqué le rôle des artistes dans le processus de réconciliation nationale. Dans les jours à venir nous allons organiser une tournée nationale de réconciliation qui va parcourir les villes de l’intérieur avec l’apothéose ici à Abidjan ».

Que fait courir l’homme quand les esprits sont encore chaud et que les ivoiriens n’ont pas encore fini de pleurer leurs frères et d’enterrer les corps ? L’artiste dit vouloir prendre contact avec les autres artistes pourchassés comme Gadji  Céli et Serge Kassy qu’on disait avoir perdu la vie dans les bombardements sur la présidence où Serge était venu comme bon nombre d’Ivoiriens  constitué un bouclier humain pour la défense de Laurent Gbagbo . Du coup, Tiken fait un jaloux de taille, Alpha Blondy alias Seidou Kone qui voudrait jouer ce rôle auprès du mentor, sinon du boucher d’Abidjan. Une source raconte que de telle initiative permet aux artistes de « bouffer » avec les présidents.

Le hic ici est que Tiken annonce sa réconciliation un 11 mai, jour anniversaire de la mort du pape du reggae Robert Nesta alias Bob Marley. Si ce dernier pouvait se réveiller et voir comment des brebis galeuses du côté de l’Eburnie ont transformé la philosophie rasta en fonds de commerce, il se briserait sûrement le crâne par un coup de pistolet.

Concert fiasco au Mali

Le reggeaman ivoirien, Tiken Jah Fakoly,  vient d'échouer dans son concert de réconciliation des Ivoiriens. Ce spectacle, qui s'est déroulé dans la nuit du samedi au dimanche dernier, a été un véritable fiasco. Le Stade Omnisports Modibo Kéïta était presque vide.

Pour le show de la réconciliation, les Maliens ne sont pas sortis nombreux pour soutenir cette initiative de Tiken Jah. Pour certains, l'heure n'est pas à la fête, après une longue crise en Côte d'Ivoire.

Il s'agit maintenant de la réconciliation du peuple ivoirien par le dialogue social. C'est ce moment précis que la star du reggea ivoirien a choisi non pour une réconciliation, mais plutôt pour se faire de l'argent.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE