17/03/2019 16:32:59
Biya fait encercler le domicile de Kamto déjà emprisonné : un message cru à l'intention du Sous-secrétaire d'Etat américain

Diverses sources yaoundéennes ont fait état de l'encerclement dimanche de la résidence de l'homme politique Maurice Kamto au quartier Santa Barbara dans la capitale camerounaise par de nombreux éléments de la police et de l'armée, ainsi que des personnels des services de répression en tenue civile, de sorte que les riverains du coin devaient montrer patte blanche pour circuler. 

TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille


Encerclement du domicile de Me yondo Black, allié de Maurice Kamto et Akere Muna (Immage d'illustration)


Diverses sources yaoundéennes ont fait état de l'encerclement dimanche de la résidence de l'homme politique Maurice Kamto au quartier Santa Barbara dans la capitale camerounaise par de nombreux éléments de la police et de l'armée, ainsi que des personnels des services de répression en tenue civile, de sorte que les riverains du coin devaient montrer patte blanche pour circuler. 

Dans sa logique immuable de répression et de musellement du Maurice Kamto –coupable d'avoir remporté la dernière élection présidentielle la junte militaire à direction civile en place au Cameroun serait-elle prête à tous les actes de barbaries possibles ? Difficile de ne pas répondre par une affirmation au regard du dernier acte en date du pouvoir : l'encerclement aux premières heures de ce dimanche matin du domicile du Pr. Kamto, emprisonné depuis bientôt deux mois avec des centaines de militants de son parti, l » MRC et une demi-dizaine de ses partenaires politiques pour avoir revendiqué le respect de la volonté du peuple exprimée le 7 octobre 2018.

Kamto réduit à jouer les opposants alors qu'il a remporté la dernière , battant le pavé avec les militants de son parti et de nombreux Camerounais acquis au changement à la tête de l'Etat, et finalement emprisonné avec ses partisans ferait donc toujours peur, si bien qu'alors qu'il importait au régime de donner à l'officiel américain en visite au Cameroun depuis samedi soir que le Cameroun n'est pas un pays dirigé par un ogre qu'on lui a présenté, n'a pas résisté à l'envie de briller une fois de plus par son mauvais caractère.



Selon des observateurs qui ont essayé d'analyser cette manœuvre d'intimidation du dimanche, l'encerclement du domicile de Kamto par les forces du régime instigué par les très zélés Ngo'o Ngo'o Ferdinand (ministre Secrétaire Général de la Présidence) et Atanga Nji Paul (ministre de l'Administration territoriale) alors que le "gouvernement" et la "justice" à sa botte a assigné la case prison comme domicile d'élection depuis fin janvier, avait essentiellement pour but de démontrer au Sous-secrétaire d'Etat américain que le Cameroun reste un Etat souverain qui ne saurait fléchir devant les papotages de ceux qui s'ingèrent dans ses affaires intérieures.

Oscarine Mbezele Mvondo

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE