20/03/2019 18:12:44
Cameroun : 74 ans de prison pour Mendo Ze, Abah Abah, Akono Ze et Amang Bitegni

Le verdict est tombé mardi Très lourd ! 20 ans de prison pour l'ancien Directeur Général de la Crtv (office de radiotélévision d'Etat), 18 ans pour chacun de ses coaccusés, à savoir l'ancien ministre de l'Economie et des Finances, Policarpe Abah Abah,  Jean-Marie Akono Ze et Jean-Paul Amang Bitegni, poursuivis par le Tribunal Criminel Spécial (Tcs) pour détournements de fonds publics à la Crtv.

TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille




Le verdict est tombé mardi Très lourd ! 20 ans de prison pour l'ancien Directeur Général de la Crtv (office de radiotélévision d'Etat), 18 ans pour chacun de ses coaccusés, à savoir l'ancien ministre de l'Economie et des Finances, Policarpe Abah Abah,  Jean-Marie Akono Ze et Jean-Paul Amang Bitegni, poursuivis par le Tribunal Criminel Spécial (Tcs) pour détournements de fonds publics à la Crtv.

Professeur de Stylistique des universités camerounaises et très proche du régime, le Professeur Gervais Mendo Ze qui avait dirigé la Crtv de 1987 à 2005 et qui avait été nommé ministre délégué auprès du ministre de la Communication en décembre 2004, fut arrêté en 2014 et placé en détention à la prison de Kondengui pour une affaire de détournement de 18 milliards de francs CFA dans le  budgets de fonctionnement de la radiotélévision publique entre 2004 et 2005.

Responsable financier et représentant de la CRTV au Trésor à l'époque des faits, Jean-Marie Akono Ze était accusé de détournement en coaction de la somme de 15,265 milliards FCfa. Lors de sa cross examination le 10 novembre 2017, il avait plaidé des erreurs d'appréciations notamment sur la méconnaissance du processus de collecte d'assiette de la redevance. On ne peut pas dire que cela ait vraiment servi sa cause.

Jean-Paul Amang Bitegni membre de la commission financière . chargée de contrôler les dépenses et à auditer la Crtv était quant à lui accusé d'avoir perçu 12 millions pour l'achat d'un véhicule qu'il n'aurait jamais acheté, et d'avoir perçu 1,6 millions pour les frais de réparation qu'il n'a pas non plus effectuées.

Directeur des Impôts au moment des faits, l'ancien ministre Polycarpe Abah qui purge déjà une peine de 20 ans de prison pour des détournements au sein de ce  service extérieur du ministère des Finances, répondait quant à lui du chef de détournement en coation avec Gervais mendo Ze d'une somme de 205,873 millions FCFA.

Le procès qui dure depuis cinq ans et s'est déroulé sur 70 audiences au total mettait aux prises avec la justice 14 accusés. Hormis les quatre suscités finalement condamnés à des peines privatives de liberté temporelles, et deux autres contre qui l'action publique a été éteinte pour cause de leur décès, un seul accusé, Marie Christine Nguele Ndongo, a été reconnue non coupable.

Présumés en fuite, les 7 autres accusés ont écopé de la réclusion criminelle à perpétuité.

Sam Mayem

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE