07/06/2011 04:56:14
Sarkozy et Ouattara, à vos oreilles! Les évêques africains rompent le silence
Rendre l'Afrique exsangue, la vider de ses forces vitales ne donnera pas une vitalité fabuleuse à l'Occident; ce procédé masquera seulement pendant un temps l'état du moribond, et puis ensuite la maladie continuera de gagner du terrain, demandera encore plus de transfusions...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Quelques extraits de la conférence des évêques africains

“La Cour Pénale Internationale qu’on dit vouloir saisir du cas des génocides dont l’ancien Président serait coupable, devrait aussi simultanément être saisie du cas du Président qui accède au pouvoir par une force non seulement meurtrière mais aussi génocidaire, comme le camp adverse le prétend. L’enquête doit être rigoureuse et impartiale. Nous invitons tous les témoins des villages et des villes, les communautés chrétiennes et les paroisses à s’engager activement pour ne pas laisser ce travail de vérité et de témoignage devant Dieu à la responsabilité des seuls experts des Nations Unies.”


“Au-delà de cette justice à faire, il resterait à interpeller la Nation qui a estimé devoir porter aussi manifestement atteinte à la souveraineté d’une Nation faible dont la seule défense est la voix de Dieu, qui résonne depuis la conscience, « sanctuaire intérieur » de tout être humain. C’est elle qui nous commande de respecter la dignité de la personne humaine, dignité qu’elle tient du fait qu’elle a été créée à l’image et à la ressemblance de Dieu. Les Droits de la personne sont intrinsèquement liés au Droit d’avoir une Nation souveraine(...)” Lire l'article entier ici.


Je regrette que les autorités religieuses , encourageant le pardon, la vérité, la justice et la réconciliation, n'osent pas aborder de front la responsabilité du nouveau pouvoir en place pour œuvrer dans la réparation, sans laquelle il ne peut y avoir de vraie réconciliation : écraser, niveler, décréter le pardon sans réparation, simplement passer l'éponge, c'est refuser l'épaisseur humaine, c'est nier la grandeur et la fragilité humaines, c'est refuser la part d'humanité qui a dérapé en nous ! Alors que les exactions semblent diminuer, elles augmentent en intensité, on vient même de recenser trois cas de crucifixion ! En misant sur le constat de la fragilité et de l'humilité, Ouattara aurait certainement pu donner un véritable espoir de guérison et de réconciliation, par des vrais gestes de contrition, en libérant les prisonniers politiques, en amnistiant vraiment les cadres du président Gbagbo, en permettant aux journalistes de faire normalement leur travail d'investigation et d'information, en redonnant un élan à la pluralité religieuse et civique!

Mais en appelant à la réconciliation par le déni de ses responsabilités dans la violence, les cruautés, le génocide, tous ses efforts auront le poids des paroles sans lendemain, un grand coup de bluff médiatique destiné à “envoyer des phéromones” à l'Occident qui a besoin de croire que "après tout, tout ce qui s'est passé ces dernières années, ces derniers mois, tout cela n'est pas bien grave, juste quelques incidents de parcours", comme me le laissait aujourd'hui entendre un responsable protestant français que j'avais interpellé pour lui faire toucher du doigt le fonctionnement peu démocratique du nouveau maître de la Côte d'Ivoire : "(...) Dans la situation actuelle, qui reste ma foi un peu confuse, le respect des règle de droit est passé par pertes et profits. C'est fort dommageable. De là à dire que Ado s'apprête à instaurer un régime fasciste, il y a un pas qu'il est un peu rapide de franchir. (....) J'entends bien vos craintes et les critiques que vous adressez à la France. J'espère cependant que les faits ne confirmeront pas ces justes inquiétudes. (...) "

Aujourd'hui la France et les États-Unis sont touchés de plein front par la crise économique. Le pillage des ressources africaines permettra encore pendant quelques mois de masquer la banqueroute, mais le jugement qui pèse sur eux et sur l'Occident est déjà bien à l'œuvre, sécheresse inquiétante interrompue par des pluies diluviennes, crise sanitaire en Allemagne qui met en péril toute l'agriculture de la CEE; aux États-Unis, les cyclones se sont invités pout tout l'été, on en attendrait au moins 34 ! L'éruption d'un deuxième volcan en Norvège nous rappelle combien malgré notre technologie, nous sommes impuissants face aux caprices de la Nature !

Il semble aussi que la vie privée des grands de ce Monde révèle leur fragilité, ces ''Grands'' qui pensent tout gérer, manipuler, dominer, sont incapables de se gouverner eux-mêmes, et nous étalent leurs vies sentimentales dépravées, inconsistantes, superficielles et vides... Ils pourrissent de l'intérieur, gâtent tout ce qu'ils touchent et tous ceux qu'ils touchent et voudraient encore donner des leçons de bien vivre à ceux qui ne partagent pas leurs idées, aux nations qui ne voudraient pas de leur éthique de façade! Oui, que l'Église à travers tout ce qui se passe en Lybie et en Côte d'Ivoire, ose enfin parler sans fard et sans réserve de la responsabilité des Pays occidentaux dans le dépeçage de leurs anciennes colonies !

Une commission Réconciliation et Justice devrait être mise en place de toute urgence en France et aux États-Unis pour faire sortir du bois tous les non-dits, tous les mensonges, toutes les magouilles, tous les crimes. Et le rôle des instances religieuses et morales serait d'aider à l’évacuation de ces horreurs, en les accouchant d'abord, pour qu'elles se puissent être nommées, dénoncées, et leurs victimes réparées, reconstruites.

Rendre l'Afrique exsangue, la vider de ses forces vitales ne donnera pas une vitalité fabuleuse à l'Occident; ce procédé masquera seulement pendant un temps l'état du moribond, et puis ensuite la maladie continuera de gagner du terrain, demandera encore plus de transfusions. Mais voila, comme souvent quand on n'informe pas le malade de sa maladie incurable, l'Occident s'étonnera de mourir lentement mais sûrement des conséquences de ses actes insensés ! Le sang des indiens d'Amérique, des esclaves africains, des juifs de la shoah et de toutes les populations "génocidées" par nos soins, notre méchanceté, notre lâche irresponsabilité, tout ce sang qui a coulé pour transfuser l'Occident, a compensé la pauvreté de nos sous-sols, vides des richesses que nous convoitons chez les autres, mais il faudra bien que dans un avenir proche nous nous attelions à nos charniers, nos banques du sang ! Et si nous le refusons, alors la Nature encore une fois se chargera de vomir et dévoiler tous nos fantômes.

Shlomit

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE