09/06/2011 05:13:46
Longévité. De Obiang Nguema à Paul Biya : le top 11
«En Afrique, on ne peut pas désigner quelqu’un du doigt en disant qu’il est un ancien chef» Cette phrase est de feu  Félix Houphouët-Boigny. On comprend donc mieux que l’alternance politique ne soit pas la valeur la mieux partagée dans le continent.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le plus âgé est Mugabe. Le plus ancien est  Kadhafi. «En Afrique, on ne peut pas désigner quelqu’un du doigt en disant qu’il est un ancien chef» Cette phrase est de feu  Félix Houphouët-Boigny. On comprend donc mieux que l’alternance politique ne soit pas la valeur la mieux partagée dans le continent.

Le Nigérien Mamadou Tandja aura payé de sa réputation cet appétit insatiable. Mais son expérience ne semble guère avoir servi de leçon. Paul Biya, classé 5è par le site en ligne Slateafrique.com est bien parti pour devenir 4è chef d’Etat qui s’éternise au pouvoir en Afrique, dans la perspective du possible départ en catastrophe  de Mouammar El-Kadhafi, pris dans l’étau de la coalition militaire internationale.

Voici le palmarès de dix présidents qui s’éternisent au pouvoir... en Afrique

1. Mouammar el-Kadhafi, 69 ans. 42 ans au pouvoir

Il dirige la Libye depuis le coup d’Etat du 1er septembre 1969 qui chassa le roi Idriss. Le guide de la «Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste» espérait devenir le premier chef des Etats-Unis d'Afrique.

2. Teodoro Obiang Nguema, 69 ans. 32 ans de pouvoir

Militaire spécialisé dans la conduite des véhicules, il est le neveu de Francisco Macías Nguema qui fut élu, en 1969, président de la République de l’ancienne colonie espagnole. Pistonné, Obiang gravit les échelons de la hiérarchie militaire, jusqu’au titre de vice-ministre des forces armées populaires de Guinée équatoriale, en 1979. Il en profite pour renverser son oncle qu’il fera fusiller. Il prendra le pouvoir comme président du conseil militaire suprême de cet émirat pétrolier. Il sera «élu» en 1989, puis réélu en 1996, en 2002 et en 2009. Score moyen: 98,19% des suffrages exprimés.

3. José Eduardo dos Santos,  69 ans. 32 ans de pouvoir

Dos Santos est désigné, en 1979, successeur de  Agostinho Neto, père de l'indépendance angolaise. La nouvelle constitution du pays, adoptée en 2010, ne prévoit plus l'organisation d'élection présidentielle, mais la désignation, comme président de l’Angola, du président du parti arrivé en tête aux élections législatives. Un boulevard pour Eduardo Dos Santos?

4. Robert Mugabe, 87 ans. 31 ans de pouvoir

Au pouvoir depuis son accession au poste de Premier ministre en 1980, il est formellement élu président de la République le 31 décembre 1987. S’il a accepté de partager le pouvoir, en 2008, avec l’opposant Morgan Tsvangirai, Robert Mugabe conserve ses prérogatives présidentielles. Il est le plus âgé des chefs d'Etat d'Afrique en exercice.

5. Paul Biya, 78 ans. 29 ans de pouvoir

Sa promotion est intiment liée a Ahidjo qui dès 1962, lui met le pied à l’étrier. Paul Biya’a Bi Mvondo est nommé ensuite par Ahidjo, chargé de mission à la présidence de la République qui fera de lui  Premier ministre, en 1975. C’est encore lui que Ahidjo choisira comme son successeur constitutionnel avant sa démission.  Biya  devient le second président de la République du Cameroun, le 6 novembre 1982. Biya est élu président en 1992, en 1997 et en 2004. En 2007, il annonce son intention de modifier la constitution qui limite alors le mandat présidentiel à deux exercices. Celui qui se fait appeler l’«homme-lion» entend bien se succéder à lui-même en novembre 2011.

6. Denis Sassou Nguesso, 68 ans. 27 ans de pouvoir

Son parcours est particulier. Il n’est ni le premier, ni le dernier des chefs d’Etat les plus anciens.  Denis Sassou Nguesso (Congolais, 68 ans) est parvenu à effectuer deux «tranches». Il a été président de la République populaire du Congo de 1979 à 1992 et il est, depuis 1997, le président en exercice de la République du Congo. Il totalise donc, vingt-sept ans sur le fauteuil

7. Yoweri Museveni, 67 ans. 25 ans de pouvoir

Battu aux élections de 1980, Museveni met sur pied l'Armée de résistance nationale, une guérilla qui prend le pouvoir en janvier 1986. D’abord marxiste, il se mue en «bon élève du Fmi». Il considère le multipartisme comme un concept exclusivement occidental. Après avoir modifié la constitution, il est réélu président de la République en février 2011. Un groupe de députés de la majorité envisage de réviser encore la constitution pour allonger le mandat présidentiel de cinq à sept ans...

8. Blaise Compaoré, 60 ans. 24 ans de pouvoir

L’actuel chef de l’Etat burkinabé prend les armes, en août 1983, pour servir le pouvoir à Thomas Sankara alors emprisonné. Après quatre ans de gestion collective d’un pouvoir révolutionnaire, le président Sankara est assassiné. Le capitaine Compaoré devient le numéro un et décrète la «rectification». Compaoré est élu président du Burkina Faso en 1998, 2005 et 2010. Le «doyen» de l’Afrique de l’Ouest modifiera-t-il l’article 37 de la constitution de 1991? Celle-ci stipule qu’il est dans son dernier mandat...

9. Omar El-Bechir, 67 ans. 22 ans de pouvoir

Il mène le coup d'Etat militaire de 1989 qui renverse le Premier ministre élu Sadeq Al-Mahdi. Il dissout tous les partis politiques, ainsi que le Parlement, et prend la tête du Conseil du commandement révolutionnaire pour le salut national. Il devient tout à la fois chef de l'État, Premier ministre, chef des forces armées et ministre de la Défense. Réélu président en 2010, il est le premier chef d'Etat en exercice à être sous le coup d'un mandat d’arrêt international de la Cour pénale internationale pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide dans le cadre de la guerre civile au Darfour.

10. Idriss Deby Itno, 59 ans. 21 ans de pouvoir

Le 2 décembre 1990, il chasse du pouvoir Hissène Habré. Il devient officiellement président de la République du Tchad le 28 février 1991, après adoption d’une charte nationale. Son gouvernement vacille sans cesse, mais ne tombe pas...
 
11. Issayas Afewerki, 65 ans. 18 ans de pouvoir

Il a été l’unique chef d’Etat de l'Erythrée indépendante. Au pouvoir depuis 1993, Issayas Afewerki instaure un régime à parti unique, sans élections...

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE