13/06/2011 03:51:58
Le Premier ministre français François Fillon sera en Côte d'Ivoire le 14 juillet
En somme le 14 juillet va devenir la nouvelle fête nationale ivoirienne, commémorant la chute de la "bastille" Gbagbo…
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Cette dépêche est tombée il y a deux heures, dimanche de Pentecôte, midi pour les français.
 
En somme le 14 juillet va devenir la nouvelle fête nationale ivoirienne, commémorant la chute de la "bastille" Gbagbo…
 
Et vive nos modernes révolutionnaires ! Dans leur zèle démocratique, ils ont brûlé en quelques mois toutes les étapes, sautant à pieds-joints les obstacles de la voie Constitutionnelle pour regagner leur terrain favori : celui de la Terreur.

Heureux Ivoiriens, dont l'histoire va pouvoir s'écrire dans le droit fil de l'histoire de France, sous le patronage de mentors héritiers de Robespierre, l'intelligence et la vertu en moins…
 
Heureuse Côte d'Ivoire, invitée à se rallier aux très hautes valeurs de la "Marseillaise", symbole tonitruant d'une certaine France animale dont des fleuves entiers de "sang impur" n'ont pas encore réussi à étancher la soif…

 "La Terreur est le nom par lequel on désigne deux périodes de la Révolution française au cours desquelles la France est gouvernée par un pouvoir d’exception reposant sur la force, l’illégalité et la répression; elle est principalement politique et répressive.

Je vous propose de continuer de voir et revoir votre histoire de France avec l'encyclopédie en ligne, vous ne serez pas déçus du parallèle avec la situation actuelle de la nouvelle Côte d'Ivoire!

Shlomit Abel

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE