14/06/2011 03:44:17
Côte d'ivoire: Les dozos de Ouattara refusent de libérer les commissariats
Les hommes d'Alassane Ouattara qui occupent les commissariats refusent de partir. Pour certains, ils n'ont pas encore perçu leur dû. En effet, dans le contrat, chacun devait percevoir la somme de 5 millions de Fcfa. Après la mission, ils n'ont rien reçu. Alors ils menacent de retourner leurs armes contre leur employeur.
Le Temps
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les hommes d'Alassane Ouattara qui occupent les commissariats refusent de partir. Pour certains, ils n'ont pas encore perçu leur dû. En effet, dans le contrat, chacun devait percevoir la somme de 5 millions de Fcfa. Après la mission, ils n'ont rien reçu. Alors ils menacent de retourner leurs armes contre leur employeur. «Nous voulons notre argent. C'est tout. Ils nous connaissent», menacent-ils.

Les autres estiment que le fait d’occuper les lieux est leur part du gâteau. «Nous avons eu du travail. Il n'est pas question pour nous de quitter. Alassane a eu son fauteuil présidentiel. Nous avons eu aussi notre poste. Si on doit laisser, il faut que lui aussi quitte le palais. Nous n'avons pas fait ce travail pour sortir zéro. Nous n'allons pas bouger. On va se tuer s'ils s'amusent».

Avant de poursuivre: «chacun gère son secteur. Nous gérons les commissariats et autres. Eux, ils gèrent le gouvernement et le palais. Les parkings sont partagés».

Il faut dire qu'il y a eu des échanges de tirs à Koumassi entre les Forces onusiennes et de la Licorne, d’un côté et de l’autre, les "ex-rebelles". Les premiers voulaient déloger les seconds. La tentative n'a pas marché. Les "ex-rebelles" sont toujours en place.

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE