17/06/2011 14:47:15
Guerre impérialiste de Libye: vers une invasion américaine et une destitution d'Obama ??
Mouvement de troupes et naval des Etats-Unis vers l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient rapporté alors que la déstabilisation de la Syrie s'amplifie.
alterinfo
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Washington DC – Des unités des forces spéciales états-uniennes basées à Fort Hood au Texas ont été averties de se préparer à être déployées en Libye pas plus tard qu'en Juillet, d'après des sources militaires états-uniennes. Ces forces spéciales seraient ensuite suivies en Septembre et en Octobre par des unités blindées lourdes de la 1ère division de cavalerie, en ce moment basées en Irak et en Afghanistan, ainsi que d'autres éléments du 3ème corps d'armée seraient déployés. Ce rapport a été divulgué aujourd'hui sur le programme radio d'Alex Jones et vient en toile de fond de l'escalade dans la manœuvre de déstabilisation contre la Syrie et des condamnations acerbes de Damas et de son allié Téhéran.

Des observateurs font remarquer que des troupe américaines des unités spéciales sont en Libye depuis Février. Ils notent également que, bien que la destination libyenne soit probable, certaines de ces unités pourraient aussi bien se retrouver déployer au Yémen, en Syrie ou plus loin.
Une autre source militaire anonyme s'exprimant dans l'émission d'Alex Jones a rapporté que le stock américain actuel de munitions à l'uranium appauvri est au plus bas. Ceci pourrait bien être la réalité derrière la plainte renouvelée de Robert Gates, le secrétaire sortant à la défense (NdT: ministre de la défense américain) qui la semaine dernière se plaignait que l'OTAN est "à court de bombes" en Libye; ainsi que des remarques similaires par le général français Stéphane Abrial depuis Belgrade.

Une source au commandement central américain (US CENTCOM) a confirmé que des forces militaires américaines étaient préparées pour de nouvelles missions à l'étranger, et a ajouté que son unité a récemment dû déplorer deux soldats américains tués en Libye et trois civils américains, probablement des mercenaires et ce malgré que les opérations américaines en Libye soient supposées être sous contrôle du nouveau commandement états-unien en Afrique (AFRICOM).

Ces rapports doivent être pris de concert avec les protestations énergiques du ministre des affaires étrangères russe quant à la présence du croiseur Aegis USS Monterrey (un vaisseau aux capacités anti-missiles ballistiques) dans la Mer Noire, accompagné par l'arrivée du vaisseau d'assaut amphibie USS Bataan au large de la côte syrienne.
D'après le site internet israélien DebkaFile, qui reflète souvent les positions du Mossad, “des sources occidentales rapportent le renforcement de leur flotte anti-missile ballistique dans le bassin méditerranéen. Cette concentration importante de vaisseaux intercepteurs de missiles semble être une préparation de Washington à la possibilité que l'Iran, la Syrie et le Hezbollah lancent des missiles de surface contre des cibles américaines et israéliennes dans l'éventualité d'une intervention militaire états-unienne en Syrie pour stopper le massacre de l'opposition syrienne. Moscou, Damas et Téhéran prennent ombrage des mouvements militaires américains dans et autour de la Méditerranée et pensent que cela pourrait signifier une intervention militaire en Syrie.” Debka a aussi déclaré que “le Hezbollah est en train de déplacer quelques éléments de sa capacité extraordinaire de missiles du nord du Liban vers les régions centrales de ce pays, plus proche d'Israël.”

L'administration Obama est de ce fait dans une trajectoire de collision avec le congrès au sujet de la loi des pouvoirs de guerre, qui donne obligation à un accord législatif pour la guerre en Libye à la date du 20 Juin. Si Obama continue de bombarder la Libye aprés la date de Lundi prochain, ou combine ses assauts aériens avec une invasion au sol, il deviendra candidat à la destitution de ses fonctions par le congrès.

Par Webster G. Tarpley, Ph.D.
TARPLEY.net
Url de l’article original: http://tarpley.net/2011/06/15/us-movements-toward-north-africa-middle-east-reported/

Webster G. Tarpley, Ph.D.
TARPLEY

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE