15/07/2009 14:16:27
Le sommet des Non-alignés examine la crise financière Charm el-Cheikh
CHARM EL-CHEIKH, Egypte (AFP) — Une cinquantaine de dirigeants du mouvement des Non-alignés se réunissaient mercredi en Egypte pour discuter de la crise financière, au premier jour d'un sommet qui devrait être éclipsé par une réunion attendue entre l'Inde et le Pakistan.
AFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

                                    

Le président cubain Raul Castro a lancé au cours de la cérémonie d'ouverture dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh un appel à la fondation d'un nouvel ordre financier international.

"Chaque pays doit rechercher des solutions justes à la crise économique mondiale", a déclaré M. Castro.

"Nous demandons un nouvel ordre monétaire et économique international. Nous devons restructurer le système financier international pour prendre en compte les besoins des pays en développement."

Le sommet "sera une occasion de discuter de la crise économique mondiale, qui a débuté dans les pays industrialisés avant d'affecter les pays en développement, notamment en Afrique", avait déclaré le chef de la diplomatie zimbabwéenne, Simbarashe Mumbengegwi.

Lors de son intervention mercredi à la tribune, le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s'est insurgé contre la non-représentativité du Conseil de sécurité des Nations unies, qu'il a qualifié de "terroriste".

Les Non-alignés "sont majoritaires aux Nations unies. Le Conseil de sécurité ne nous représente pas. Il est monopolisé par quelques pays qui en sont les membres permanents", a-t-il dit. "Ceci constitue un danger pour la paix internationale."

Les discussions risquent cependant d'être éclipsées par la rencontre prévue jeudi entre les chefs de gouvernement de l'Inde, Manmohan Singh, et du Pakistan, Yousuf Raza Gilani, deux puissances nucléaires qui se sont déjà livré trois guerres depuis leur indépendance en août 1947.

L'Inde est avec l'Egypte un des membres fondateurs du mouvement des Non-alignés, créé en 1955, en pleine guerre froide, par des Etats qui entendaient prendre leurs distances des blocs Est et Ouest.

Aujourd'hui, après l'effondrement de l'URSS et le bouleversement de l'équilibre mondial, sa raison d'être est en question.

Le mouvement des Non-alignés compte 118 membres, dont 53 pays d'Afrique, 38 d'Asie, 26 d'Amérique latine et des Caraïbes et un d'Europe. Seize pays et neuf organisations y ont également le statut d'observateur.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE