27/06/2011 15:00:25
CPI: Kadhafi poursuivit pour crime contre l'humanité
Un mandat d'arrêt à l'encontre de Mouammar Kadhafi et de son fils Seif Al-Islam a été émis par la Cour pénale internationale, pour crime contre l'humanité.
L'humanité
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

"La chambre délivre, par la présente, un mandat d'arrêt contre Mouammar Kadhafi", a déclaré la juge Sanji Mmasenono Monageng à l'issue d'une audience publique à La Haye. C'est le procureur Luis Moreno-Ocampo qui a porté le dossier depuis près d'un mois. Il accuse le dirigeant libyen, son fils et le chef des services de renseignements libyens, Abdallah Al-Senoussi, d'être responsables de meurtres et de persécutions commis par les forces de sécurité libyennes sur la population civile depuis l'éclatement de la révolte mi-février, notamment à Tripoli, Benghazi et Misrata. Les autorités libyennes affirment ne pas être "concernées" par ses décisions, n'ayant pas ratifié le statut de Rome.

Rappelons qu'un autre président en exercice, le soudanais Omar el-Béchir, fait également l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI. Il est poursuivi, mais loin d'être inquiété, pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre au Darfour.

La révolte en Libye a fait des milliers de morts. Elle a en outre entraîné la fuite à l'étranger de près de 650.000 Libyens et le déplacement à l'intérieur du pays de 243.000 autres, selon l'ONU. Les diplomates occidentaux profitent de l'émission de ce mandat d'arrêt pour faire pression sur l'entourage de  Kadhafi, incitant ses proches à "le lâcher" maintenant ou "à rendre des comptes" plus tard.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE