27/06/2011 15:34:35
ABIDJAN: 15 Proches de Gbagbo dont Alcide Djédjé, inculpés sans procès
Durant la crise, des proches de Gbagbo, se sentant menacés, sont allés se mettre sous la protection de l'ONUCI basé à l'hôtel la Pergola. Ils croyaient bien faire, alors qu'ils allaient se jeter dans la gueule du loup.
Infodabidjan
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La Côte d'Ivoire, depuis l'enlèvement du Président Gbagbo, continue de sombrer dans les actes anticonstitutionnels.

Même le voleur, lorsqu'il a commis un acte, il est conduit à la police, ensuite suit son procès et il a même droit à un avocat. Après son procès, s'il se trouve être coupable d'infraction il est automatiquement conduit à la MACA ou autre prison.

Tout avocat, juge ou procureur, même s'il doit être partisan, reconnaît cet état de fait et cherche à dire le droit dans la norme sans tordre le coup au droit.

Ce à quoi nous assistons en Côte d'Ivoire ressort de l'inimaginable. De quoi s'agit-il?

Dans un premier temps, durant la crise, des proches de Gbagbo, se sentant menacés, sont allés se mettre sous la protection de l'ONUCI basé à l'hôtel la Pergola. Ils croyaient bien faire, alors qu'ils allaient se jeter dans la gueule du loup. Une fois dans cet hôtel, ils se rendent compte qu'ils se trouvent dans une prison. Ils sont privés de tous les droit élémentaire dont doit bénéficier un homme. Ni téléphone, ni visite, ni avocat. Ensuite s'en suit une audition hors norme.

Le procureur d'Abidjan, Simplice Kouadio Koffi, qui a fait l'école de droit et qui connait les règles en matière de droit, alors décide sur la base de ce qu'il appelle "audition" pour inculper ces personnalités supposées être sous protections de l'ONUCI.

Pour Simplice Kouadio Koffi, ces 15 personnalités ont été inculpées pour des "infractions contre l'autorité de l'Etat, atteinte à sa souveraineté, constitution de bandes armées" et pour des "infractions contre les biens, commises au préjudice de l'Etat et des institutions financières publiques ou privées".

Il continue pour dire qu'ils sont en résidence surveillée pour des raisons de manque de prison. Comme quoi l'hôtel Pergola est devenu une prison sous une autre forme sous l'ère Alassane. En tout cas une prison moderne. Pour Kouadio Koffi, ces nouveaux pensionnaires de cette prison moderne seront transférés à la MACA dès la clôture des travaux de réhabilitation de celle-ci.

Ci-dessous nous vous donnons la liste de ces personnalités:

1-    Gilbert-Marie Aké N'Gbo, ex-Premier ministre de Laurent Gbagbo.

2-    Alcide Djédjé, ex-ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo.

3-    Désiré Dallo, ex-ministre de l'Économie et des Finances de Laurent Gbagbo.

4-    Ettien Amoakon, ex-ministre des Postes, des TIC de Laurent Gbagbo.

5-    Christine Adjobi, ex-ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida de Laurent Gbagbo.

6-    Danielle Boni Claverie, ex-ministre de la Famille, de la Femme et de l'Enfant de Laurent Gbagbo.

7-    George Armand Ouégnin, ex-secrétaire d'État chargé de l'Assurance mutuelle universelle (AMU).

8-    Philippe Henri Dacoury-Tabley, ancien gouverneur de la BCEAO.

9-    Franck Anderson Kouassi, ex-président du Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA).

10-    Armand Bohui Komé, ex-journaliste au cabinet de l'ex-Première dame Simone Gbagbo et ex-membre du Conseil national de la presse.

11-    Norbert Gnahoua Zibrabi, ex-directeur de publication du journal L'Oeil du peuple et ex-conseil technique de Laurent Gbagbo.

12-    Simone Hué Lou, ex-directrice générale adjointe de "La Refondation", société éditrice du journal du FPI Notre Voie.

13-    Germain Guézé, ex-cameran à la RTI détaché à la Présidence.

14-    Chantal Leba, ex-membre de la FESCI, présidente d'un mouvement patriotique.

15-    Parfait Atsé Acho, ex-chef de cabinet de Ahoua Don Mello au ministère de l'Équipement et des Assainissements.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE