15/07/2009 14:24:39
Célestin Djamen : La France ne doit pas recevoir Paul Biya
Le Porte parole du Conseil des Camerounais de la diaspora parle de la préparation de la prochaine visite du chef de l'Etat en France
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Célestin Djamen, le Conseil des Camerounais de la diaspora a prévu un rassemblement à Paris le 21 juillet prochain. De quoi s'agit-il exactement ?
Il s'agit tout simplement de dire aux Camerounais de la Diaspora, ceux de l'Intérieur ainsi qu'à la Communauté internationale que les Camerounais dans leur ensemble disent Non à la captation de l'Etat par un homme et sa bande, que les Camerounais disent non à l'arrêt brutal en 1992 du processus démocratique, que les Camerounais de la Diaspora exigent la reconnaissance de leur droit de vote tel que garantit par l'article 2 al.3 de la Constitution de 1996. Nous n'oublions pas bien entendu l'abrogation de la loi du 29 janvier instituant Elecam et demandons son abrogation pure et simple car Elecam de par sa composition, garantit la réélection du futur candidat sortant et non la Transparence électorale.

Concrètement, qu'entendez-vous faire pour attirer l'attention lors de cette visite du chef de l'Etat en France ?
Nous allons naturellement manifester comme nous l'avons annoncé. L'itinéraire est connu. Les Camerounais de la diaspora sont massivement invités à se rassembler à la porte d'Auteuil à Paris ce mardi 21 Juillet à 15h. Par ailleurs nous avons adressé aux autorités d'accueil des courriers solennels leur demandant de renoncer à recevoir un autocrate aux mains sales, bourreau de son peuple. La France en recevant un tel chef d'Etat
cautionne forcément ce régime, ce qui contrevient aux valeurs de Droits de l'Homme qu'elle est sensée symboliser.

Quel est le niveau de mobilisation qui est celui de la diaspora, dont vous vous présentez comme porte parole, pour cet événement ?
Plus élevé que d'habitude. Cette diaspora est très mobilisée comme vous avez pu le constater sur divers médias. Nous n'avons jamais vu un tel engouement de mémoire de militant. Des gens se préparent, organisent des co-voiturages pour converger vers Paris... De nombreuses délégations sont annoncées par ailleurs notamment celle de Belgique d'Allemagne et d'Angleterre. Pour le reste nous comptons sur vous les médias pour relayer cet évènement à sa juste mesure.

On s'achemine visiblement vers un face à face avec d'autres Camerounais, au regard de la mobilisation observée dans les rangs du Rdpc en ce moment pour préparer cette visite. Comment entendez-vous y faire face ?
Vous savez nous sommes très sereins et nous ne tomberons pas dans le piège de la provocation. La panique a déjà gagné le camp du Rdpc et pas seulement des sections extérieures. Ceci est peut-être la preuve que notre combat pour la démocratie et contre les accapareurs commence à porter ses fruits.

Une délégation de la section Rdpc de France Nord est au Cameroun en ce moment pour cela.
Elle peut se rendre au Kurdistan Irakien si elle le souhaite mais çà n'amoindrira pas notre détermination à faire chavirer le système corrompu et moyenâgeux qui tyrannise et prend en otage tout un Peuple. Et surtout çà ne nous dissuadera pas de réserver un "bon" comité d'accueil lors de la visite de leur idole en berne.

On vous a très peu entendu sur l'affaire dite des biens mal acquis du chef de l'Etat en France.
Çà fait une dizaine d'années et je pense que je ne suis pas le seul, que je réclame haut et fort l'application de l'art.66 de la Loi Fondamentale. M. Biya seul sait pourquoi il ne déclare pas ses biens conformément à cet article de la Constitution. Cette histoire de "Biens mal acquis" va certes dans le bon sens mais qu'est-ce qu'elle nous apprend de nouveau? La racine du mal se trouve dans la non-application de l'art.66 de la Constitution. Ses propriétés immobilières sur la côte d'azur et Avenue Foch à Paris, c'est pas nouveau, celles de son fils Franck le Monégasque à Monaco, sont également connues. Ceux qui me lisent savent que je me suis régulièrement exprimé sur ce sujet. Sur le site de mon association www.alternativecameroon.org un article y est d'ailleurs consacré.

 

Jean Francis Belibi

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE