05/07/2011 05:18:59
Résistance patriotique: Maguy «le Tocard» est mort
Selon un de ses adjoints, le Commandant Okou Tiero, Maguy «le Tocard» souffrait d’une maladie des poumons et est décédé «par manque de moyens» financiers pour se soigner.
Le nouveau courrier
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Maguy «le Tocard» est mort hier


Maguy «le Tocard» est mort dimanche dernier à 11 heures à la clinique «Les Grâces» non loin de l’hôtel Assonvon à Yopougon, leur fief.

Selon un de ses adjoints, le Commandant Okou Tiero, Maguy «le Tocard» souffrait d’une maladie des poumons et est décédé «par manque de moyens»  financiers pour se soigner.

Un mal qu’il trainait depuis un bon moment. Maguy «le Tocard» était l’un des chefs des mouvements patriotiques armés qui ont résisté à la prise de Yopougon par les Frci au lendemain du 11 avril.

Sa redition a desserré l’étau de la résistance et permis à Shérif Ousmane et ses hommes de s’emparer de Yopougon.

 

Note de la rédaction:  A l’issu de violents combats, Magui le Tocard et cinq de ses éléments étaient tombés en avril dernier aux mains des membres du commando invisible.

Les hommes du « Général » Coulibaly Ibrahim dit IB avaient donc lancé une offensive qui a aboutit à la capture du célèbre chef milicien Magui le Tocard au niveau de la pharmacie Bel Air de Yopougon. Il était en possession d’un fusil à lunette de snipper.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE