11/07/2011 03:55:31
L'OTAN affame la population civile en Libye
Les bombardements de l'OTAN provoquent une énorme urgence humanitaire et qu'ils ont causé la mort de beaucoup de civils.
fr.sott.net
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Press TV: Je désirerais savoir si vous seriez d'accord avec l'avis émis par le ministre russe des affaires étrangères, à savoir qu'il n'y a aucune fin envisageable à cette guerre et que les bombardements de l'OTAN doivent cesser parce qu'ils occasionnent trop de victimes civiles.

Tarpley: Je serai certainement d'accord pour dire que les bombardements de l'OTAN provoquent une énorme urgence humanitaire et qu'ils ont causé la mort de beaucoup de civils. Je reviens juste de quelques deux semaines à Tripoli et j'ai personnellement visité un certain nombre de sites qui ont été bombardés, ceci incluant la résidence du guide du pays Mouammar Kadhafi où trois de ses petits-enfants et un de ses fils furent tués ainsi que la maison d'un général... à environ 70km à l'ouest de Tripoli, dans une endroit appelé Sorman et où quatre très jeunes enfants, une mère, une tante, un cuisinier soudanais et sa femme pour un total de 10 victimes civiles furent tuées sur ce site seul. Donc si vous multipliez cela par le nombre de sites bombardés, vous avez un grand nombre de victimes civiles.

Il y eut également durant mon séjour à Tripoli, des rapports constants de bombardements qui disaient que l'OTAN attaquait des dépôts de stockage de nourriture; ils ont aussi bombardé un entrepôt de viande. Une autre chose, qui est une violation claire de la résolution de l'ONU, est que les forces de l'OTAN, incluant des drones prédateur, ont instauré une sorte de blocus le long des côtes libyennes, qui n'a rien à voir avec la zone d'exclusion aérienne; ils utilisent ce blocus pour empêcher les pêcheurs libyens de sortir en Mer Méditerranée et de ramener du poisson, ils essaient ainsi d'affamer la population civile et sont loin d'essayer de la protéger. Ceci est une plaisanterie atroce, une ignominie.

Press TV: Nous entendons également parler de ce que les révolutionnaires gagnent aussi du terrain et qu'ils se rapprochent de Tripoli. Certains prétendent que les bombardements et raids aériens de l'OTAN leur ont permis de finaliser leurs objectifs. En parlant des résultats de ces bombardements de l'OTAN, pensez-vous qu'il y a eu un manque de transparence quant à la stratégie de l'OTAN en Libye, car les gens disent: "L'OTAN a-t-elle pris pour cible Kadhafi ? Pourquoi n'a t-elle pas été capable de cibler Kadhafi jusqu'ici ?"

Vous avez aussi fait référence aux victimes civiles ainsi qu'au fait qu'il pourrait y avoir certaines préoccupations quant à une guerre longue impliquant également des troupes au sol.

Tarpley: La seule politique qui est celle de l'OTAN est celle du meurtre, de l'assassinat politique; c'est à un niveau de barbarie dont je doute que nous ayons vu l'équivalent ces quelques derniers siècles, vous devez vous projeter assez loin dans le passé et creuser profond pour trouver quelque chose d'aussi primitif et barbare que la politique actuelle de l'OTAN. Elle attaqua la résidence principale de Kadhafi à Tripoli ainsi que quelques villas de la banlieue où il avait l'habitude de vivre et ensuite attaqua les maisons de personnes de sa ... famille, celle d'un général qui fut impliqué dans la saisie du pouvoir en 1969 et qui resta un important conseiller de Kadhafi, ainsi afin d'attaquer sa maison et de tuer sa famille, l'OTAN a redéfini sa maison comme étant un site militaire.

J'ai personnellement visité ce site, observé dans autant de coins que j'ai pu, probablement été exposé à de l'uranium appauvri qui pleut avec les munitions ici dans ce processus de recherche.

Je ne vois aucune excuse à cela; c'est le fait de la banqueroute politique totale de l'OTAN. Les rebelles, sans les bombardements de l'OTAN, sans l'argent, sans les armes, sans le soutien diplomatique et celui des médias, cette rebellion serait terminée depuis longtemps.

Quiconque se sent concerné par l'humanitarisme dirait simplement: "retirez les bombardiers de l'OTAN et laisser cette rebellion s'effondrer sous son propre poids."

En terme de statu quo, je dirai juste que le ministre des affaires étrangères russe Sergeï Lavrov a déclaré qu'il y avait un enlisement militaire et cela est sûrement le cas. Je ne vois aucun grand gain pour les rebelles, je pense que cela n'est que rapport frénétique de la part D'Al Jazeera et d'autres sources médiatiques auxquelles on ne peut faire confiance.

Mais en termes politiques, je vois en fait une usure des attaques de la coalition. Si vous regardez le fait que la Norvège a quitté le navire, cela correspond à 10% des raids aériens juste sur ce fait, je pense qu'ici à la chambre des représentants étasunienne nous avons assez de voix, si nous avions simplement une proposition qui dirait simplement: plus d'argent, plus de bombardements, je pense que cette motion passerait avec une grande majorité et que cela déboucherait sur une confrontation directe entre le président Obama et la chambre des représentants, ce genre de confrontations parfois se terminent en procédure de destitution comme nous l'avons vu dans le passé récent. Nous avons également pas mal de candidats républicains à la présidence qui disent qu'en fait, les rebelles de Benghazi sont des terroristes d'Al Qaïda.

J'ai pu aussi constater en Italie que la Ligue du Nord, une partie de la droite de la coalition de Berlusconi, est très mécontente avec la guerre (NdT: Webster Tarpley a étudié des années en Italie, il fut un des premiers spécialistes de l'histoire cachée de l'OTAN et de l'opération Gladio durant la guerre froide. Tarpley parle couramment l'italien). Il est très possible que Berlusconi doive abandonner la guerre pour empêcher que la Ligue du Nord ne sorte de la coalition, je pense donc que le côté politique de l'offensive de la coalition de l'OTAN est très faible.

Webster Griffin Tarpley

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE