11/07/2011 16:56:43
Côte d'Ivoire: Mamadou Koulibaly quitte le FPI
Le chef du Front populaire ivoirien (FPI), Mamadou Koulibaly, a annoncé aujourd'hui sa démission du parti, en dénonçant le refus du "changement" en son sein.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le chef du Front populaire ivoirien (FPI), Mamadou Koulibaly, a annoncé aujourd'hui sa démission du parti, en dénonçant le refus du "changement" en son sein.

"Mon engagement au sein du FPI étant allé jusqu'à l'épuisement de toutes les possibilités compatibles avec mes convictions, j'ai décidé (d'y) mettre un terme", a déclaré devant la presse ce matin M. Koulibaly, président de l'Assemblée nationale devenu chef par intérim du FPI après le coup d'état orchestré par la France et qui a permis la détention illégal du président Laurent Gbagbo.

Il a annoncé par la même occasion qu'il travaillait à création d'un nouveau parti politique dénommé Liberté et démocratie pour la République (Lider).

"Suite au cataclysme que nous venons de vivre, la haute direction du FPI refuse toujours un congrès-bilan et exclut tout changement, même indispensable, qui pourrait selon elle l'affaiblir", y voyant une "traîtrise envers les camarades emprisonnés et exilés", a affirmé M. Koulibaly.

La direction du parti "cherche surtout à préserver des chasses gardées personnelles au détriment de l'intérêt général et à masquer sa propre trahison envers nos militants, nos idéaux, la Côte d'Ivoire et la cause africaine", a-t-il accusé.

Mamadou Koulibaly est l'actuel président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, député de Koumassi (commune d'Abidjan) et 3e vice-président du Front populaire ivoirien. Il devient président par intérim du FPI après l'arrestation des plus hauts cadres du parti Pascal Affi N'Guessan, Simone Gbagbo.

 

Sévérin Toche

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE