18/07/2009 16:18:32
Le monde célèbre les 91 ans de Nelson Mandela, "héros de l'humanité"
JOHANNESBURG — Nelson Mandela, le premier président noir sud-africain, a fêté samedi ses 91 ans dans l'intimité, tandis que des concerts en son honneur sont organisés dans son pays et à New York et que des milliers de Sud-Africains lui rendent hommage en participant à des actions de bénévolat.
AFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

M. Mandela, symbole de la réconciliation dans un pays marqué par des années de ségrégation entre Noirs et Blancs, a soufflé ses bougies en famille dans sa maison de Johannesburg, entouré d'amis proches. De santé fragile, les déplacements du prix Nobel de la paix sont désormais rares.

Symbole mondial de pardon et de liberté, il a été inondé de messages, signés de personnalités comme d'inconnus, pour son 91e anniversaire.

"M. Mandela a contribué de façon unique à l'établissement de notre démocratie et à la réconciliation nationale", a estimé le dernier président de l'apartheid, Frederik W. de Klerk.

"S'il y a une seule histoire qui doit être racontée sur une icône qui inspire le monde, se caractérise par l'humilité et une vraie humanité", c'est celle de M. Mandela, a déclaré de son côté l'actuel président Jacob Zuma.

Leader de la lutte des Noirs contre le régime raciste blanc d'Afrique du Sud, M. Mandela a passé 27 ans de sa vie en détention.

Une fois libre en 1990, il a négocié avec le régime ségrégationniste et a été élu triomphalement président lors du premier scrutin multiracial en 1994, avant de se retirer cinq ans plus tard. Il a réussi le tour de force d'amener sans heurt son pays violenté par l'apartheid vers une démocratie multiraciale et stable, ce qui lui a valu une reconnaissance mondiale.

Dans les journaux sud-africains cette semaine, des lecteurs ont envoyé des messages à leur héros: "Merci d'avoir fait disparaître la peur entre les Noirs et les Blancs", "Au plus grand héros de l'humanité", "Je voyage dans le monde avec la tête haute comme les girafes, car je suis fier d'être Africain et Sud-Africain. Joyeux anniversaire".

Le principal événement samedi en l'honneur de M. Mandela a lieu à New York, où un concert doit réunir de nombreuses stars, comme la légende américaine de la soul Aretha Franklin, Stevie Wonder, ainsi que Carla Bruni-Sarkozy, l'épouse du président français Nicolas Sarkozy.

En Afrique du Sud, des célébrations sont organisées dans tout le pays. Des chanteurs locaux et africains comme Ayo se produisent dans le centre de Johannesburg. Et la population est appelée à rendre hommage à M. Mandela en consacrant du temps aux autres.

La Fondation Mandela, qui veille au respect de l'héritage intellectuel et politique du prix Nobel, a en effet décidé de lancer cette année la Journée Mandela. L'idée est que chacun consacre à la date du 18 juillet, jour de la naissance de M. Mandela, 67 minutes à du bénévolat. Le chiffre 67 fait référence aux années qu'il a passées à lutter pour l'égalité en Afrique du Sud.

Dans le cadre de cette journée dédiée aux autres, le président Jacob Zuma doit rendre visite à des personnes âgées, et la vice-ministre des Travaux publics Ipeleng Hendrietta Bogopane-Zulu participer à la reconstruction d'une clôture autour d'une école pour mal-voyants.

Des enfants de l'école Sainte-Katherine de Johannesburg ont dessiné des cartes postales et vont les vendre au profit d'un autre établissement.
"Je vais lire des journaux à des mamies", a expliqué un policier à Johannesburg.

Selon la Fondation Mandela, l'Afrique du Sud fait du lobby auprès de l'ONU pour que la Journée Mandela soit reconnue par l'organisation internationale.

Sibongile KHUMALO

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE