18/07/2009 16:27:15
Gabon : Paul Biyoghe Mba nouveau Premier ministre
En remplacement de Jean Eyeghe Ndong, Premier ministre démissionnaire qui a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle, Paul Biyoghe Mba a été nommé ce 17 juillet à la tête du gouvernement.
Gaboneco
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

                                          

Rose Rogombé n’a pas tergiversé dans son choix, celui de suivre à la lettre la trace de son prédécesseur qui a toujours choisi ses Premiers ministres au sein de la communauté fang de l’Estuaire.

Dans un communiqué rendu public ce 17 juillet à 19H50 par le secrétaire général de la Présidence de la République, Mamadou Diop, le président de la République a nommé monsieur Paul Biyoghe Mba, au poste de Premier ministre.

Jusqu’ici ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Sécurité alimentaire et du Développement rural, Paul Biyoghe Mba est un vieux cheval de retour.

Membre du PDG jusqu’en 1990, il quitte ces derniers pour créer son propre parti, le Mouvement commun de développement (MCD). Son parti est absorbé par le PDG en Novembre 2002. C’est le retour à la maison pour ce fils prodige qui héritera d’un macaron ministériel, celui du Commerce, du Développement Industriel, chargé du NEPAD.

Né le 18 avril 1953 à Donguila dans le département du Como-Mondah (Estuaire), Paul Biyoghe Mba est diplômé d’études supérieures de gestion et d’administration des entreprises de l’Université de Rennes (France).

Il a tour à tour exercé les fonctions de sous-directeur de la Banque Gabonaise de Développement (BGD, de 1977-1980) ; conseiller à la Présidence de la République, chargé des affaires commerciales, industrielles et des participations (1980 -1983) ; conseiller politique du Président de la République (1983 -1984) ; directeur adjoint de cabinet du Président de la République, chargé des affaires économiques, financières et administratives (1984 -1989).

Il entre au gouvernement en 1989 en tant que ministre du Commerce, de la Consommation et du Transfert des Technologies. Il occupe ce département jusqu’en 1990 avant de devenir tour à tour ministre du Contrôle d'Etat, du Redressement du Secteur Parapublic et de la Privatisation (1992 -1994) ; ministre des Petites et Moyennes Entreprises et des Petites et Moyennes Industries (1999 – 2003) et ministre du Commerce et du Développement Industriel, Chargé du NEPAD, de août 2003 jusqu’au dernier remaniement lorsqu’il s’est vu confié le ministère de l'Agriculture de l'Elevage, de la Sécurité alimentaire et du Développement rural.

Deux fois député à l’Assemblée nationale, de 1990 à 1992 et de 1994 à 1996, il a également siégé au Sénat où il a été Questeur de 1997 à 1999.

En tant que nouveau leader de la communauté fang de l’Estuaire, il aura, semble-t-il, la lourde mission de conduire non seulement la transition, mais également de contrer Jean Eyeghe Ndong et Casimir Oyé Mba dans la province de l’Estuaire lors de la présidentielle du 30 août prochain.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE