12/08/2011 05:08:41
Autopsie. Diaspora camerounaise en France : du pain béni pour le Rdpc
Le parti au pouvoir gagnera-t-il l’élection présidentielle annoncée grâce au vote des Camerounais de l’étranger ? Mieux structuré, le Rdpc part favori face à ses adversaires qui n’ont pas vu venir le coup et par conséquent, ne sont pas prêts à s’investir pour battre campagne et protéger leurs éventuelles voix du côté de la diaspora.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le parti au pouvoir gagnera-t-il l’élection présidentielle annoncée grâce au vote des Camerounais de l’étranger ? Mieux structuré, le Rdpc part favori face à ses adversaires qui n’ont pas vu venir le coup et par conséquent, ne sont pas prêts à s’investir pour battre campagne et protéger leurs éventuelles voix du côté de la diaspora.

Le 16 juin dernier, lors de la réunion des militantes et militants de la section Rdpc de France nord après la promulgation de la loi sur le droit de vote des Camerounais résidant ou vivant à l’étranger, le champagne a coulé, coulé, coulé. La section est allée même plus loin en contribuant, selon le président de section, à la sortie de trois chansons de Clarice Alima, Jojo Ngalle, Thierry Fouda pour le compte du Rdpc et de son président national.  « Chansons qui sont à verser dans la contribution de notre section à la campagne présidentielle qui pointe à l’horizon ».

En Hexagone, les habitudes du triangle national et les automatismes langagiers ont la peau dure. Ils ont été exportés en France par la diaspora camerounaise du Rdpc. Pour ce qu’ils ont baptisé « compte rendu de la manifestation de remerciements au président de la République S.E. Paul Biya », suite à l’appel de Mvondo Mvondo David, président de la section Rdpc de France Nord, les militantes et militants ont été reçus par « l’Association des Femmes dynamiques », pour adresser leurs sincères remerciements et leur soutien au président Paul Biya, après « la promulgation rapide » de la loi sur le droit de vote des Camerounais résidant ou vivant à l’étranger.

Les discours n’ont pas été en reste, apprenons-nous : celui de Madame Tchang Joséphine, secrétaire du bureau de la section Rdpc de France nord et présidente des Femmes dynamiques. Elle a été suivie par Le Dr Mvondo Mvondo qui a tenu à remercier « les Femmes Dynamiques pour l’ensemble de leurs actions qui honorent la Section France Nord et le Rdpc dans son ensemble ». Les femmes de cette association tiennent des réunions mensuelles et acceptent en leur sein toutes les femmes de la diaspora camerounaise de France. Elles mènent leurs actions en France et surtout auprès de la femme rurale au Cameroun. Le bureau de la section leur a fait un don de 500 euros à cette occasion.

Mvondo Mvondo a fait un bref historique des deux doléances phares des Camerounais de l’étranger, à savoir le problème de droit de vote et de la double nationalité « Du temps du parti unique l’Uc puis l’Unc, cette revendication a toujours été faite au sein du parti et par les opposants avec une certaine timidité en France. Puis vint le temps où le Code avec des méthodes extrémistes (vote symbolique au Trocadéro) s’accaparèrent des problèmes du droit de vote et de la double nationalité sans toutefois proposer des solutions concrètes.

Depuis avril 2007, la Section Rdpc de France nord a pris à corps  ces deux problèmes majeurs de la diaspora en sortant une étude comparative des solutions apportées par différents pays, le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et bien sûr notre pays d’accueil, la France. Ce document a été présenté et a eu un bon accueil auprès des responsables du parti, d’abord René Sadi puis les membres du gouvernement en charge de ces dossiers, notamment le Premier ministre de l’époque, Monsieur Inoni Ephraïm. Le 24 juillet 2009, le président de la République est venu s’engager à trouver une solution à ces deux problèmes. Aujourd’hui comme par le passé, il a tenu parole ».


Les perspectives sont donc bonnes pour le Rdpc, dans sa recherche clientéliste en direction de la diaspora. Le pouvoir était parti sur le terrain avec deux ou trois longueurs d’avance. C’est normal qu’il engrange la majorité du côté de la France qui comme chacun le sait, est un vivier électoral du Rdpc, au même titre que le Centre, le Sud, le Septentrion, le Littoral, l’Ouest, le Nord-Ouest, le Sud -Ouest....

Edking

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE