26/08/2011 13:32:22
Le Rdpc invite les jeunes à investir les réseaux sociaux
Pour les responsables du comité central dudit parti, cela constitue une arme efficace pour barrer la voie à d’éventuelles révoltes sociales.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Pour les responsables du comité central dudit parti, cela constitue une arme efficace pour barrer la voie à d’éventuelles révoltes sociales.Sous l’égide des 30 sections de l’Organisation des jeunes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ojrdpc) que compte la région de l’Ouest, un meeting conjoint de soutien au président Paul Biya s’est tenu hier jeudi à la place des fêtes de Bafoussam. Ces jeunes ont bénéficié du soutien de leurs camarades venus du Centre, de l’Adamaoua et du Sud-Ouest.

La délégation du Comité central était conduite par Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt, représentant personnel d’Emmanuel René Sadi. Autour du chef de la délégation, on retrouvait le vice-Premier ministre, ministre de l’agriculture et du développement rural, Jean Nkuété, Emmanuel Nganou Djoumessi, Mefire Oumarou et Samuel Nlend Likeng qui représentait le gouverneur de la région. Deux préfets, Sodea Hamadjida des Bamboutos et Fouapon Allassang de la Mifi, ainsi que les sous-préfets des trois arrondissements de la Mifi n’ont d’ailleurs pas hésité à abandonner leurs bureaux pour se mettre au service du Rdpc. Seulement deux chefs traditionnels, Bamoungoum et Bapi, ont répondu à l’appel.

Printemps arabe

Pour le président de la section hôte qu’est la Mifi, Hippolithe Tchoutezo, cette cérémonie est celle de l’appel que les jeunes de l’Ouest, dans leur majorité absolue, adressent à son excellence Paul Biya, président national du Rdpc, pour sa candidature à l’élection présidentielle. Dans le même sillage, il a invité ses camarades du parti à «un redoublement d’efforts pour que le chiffre des inscrits dans la région de l’Ouest soit à la hauteur des meilleures attentes». La première vice-présidente nationale de l’Ojrdpc, Marie Lucie Fouda Ndi, parlant des mutations sociales, pense que le Cameroun n’est pas un champ d’expérimentation. Dans cette lancée, elle a demandé à ses camarades du parti de « barrer la voie au printemps arabe au Cameroun ».

Tout en invitant les jeunes à plus de vigilance et à éviter la provocation en resserrant les rangs, elle leur a fait savoir qu’ils doivent investir tous les réseaux sociaux virtuels des jeunes tels que Facebook, Twitter, Messenger, Badoo et autres blogs. Elle n’a pas manqué de pointer d’un doigt accusateur les Camerounais de la diaspora qui, «exilés volontairement depuis de longues durées à l’étranger, réussissent à se servir de nous pour compromettre nos propres efforts d’auto-développement. Le Cameroun reste un arbre de paix et un exemple de stabilité».

500.000 Fcfa pour 30 sections

Vêtu du manteau de défenseur des idéaux du Rdpc et de son président national, Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt a d’abord tenu à féliciter l’initiative des jeunes de l’Ojrdpc de l’Ouest. Face au travail de sensibilisation et d’éducation des jeunes du parti des flammes dans la région de l’Ouest, il a dit fustiger les cabales incendiaires, les campagnes d’intoxication insolites, les fourberies et les mensonges dont est victime le président Biya. Il tire ici à boulets rouges sur «les ennemis de notre parti, les fossoyeurs de nos efforts, les détracteurs de notre politique, les  contradicteurs de mauvaise foi, de la marche du Cameroun dans son développement...».

L’autre message qu’il a passé sans être assez clair dans ses propos, est l’invite des jeunes du parti à plus de vigilance et à prêter une attention particulière à tout ce qui se passe et se passera autour d’eux dans la mesure où « l’avenir ne peut se construire que dans la stabilité et la paix ». Convaincu de ce que les ennemis du Rdpc ont utilisé les masses média pour ternir l’image des jeunes de l’Ouest et décourager les activités du Rdpc, il les exhorte à son tour à investir les réseaux sociaux pour « toujours rétablir la vérité lorsque le parti et le président national sont pris à partie».

Après avoir lu, en français et en anglais, des messages de soutien et d’appel à candidature au président Biya, les jeunes de l’Ouest, membres du Rdpc, ont remis au chef de la délégation du comité central un arbre de paix en guise de soutien au parti. En retour, il leur a remis une enveloppe de 500.000 Fcfa envoyée par René Emmanuel Sadi, pour les appuyer dans leurs efforts.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE