31/08/2011 12:58:28
Probable rencontre entre Biya et Obama
Selon des sources généralement bien informées, les prochaines semaines pourraient être celles de la renaissance politique pour le numéro un camerounais....
La nouvelle expression
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Selon des sources généralement bien informées, les prochaines semaines pourraient être celles de la renaissance politique pour le numéro un camerounais. Non seulement parce que l’actuel chef de l’Etat devrait être plébiscité les 15 et 16 septembre 2011 lors congrès du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) comme candidat à l’élection présidentielle du 9 octobre prochain, et que dans la foulée, Paul Biya devrait fêter son vingt-neuvième anniversaire de magistrature suprême le 6 novembre 2011.

Mais, la « nouvelle » pour laquelle le président de la République serait particulièrement en joie, c’est, cette probable rencontre officielle entre le locataire d’Etoudi et le locataire de la Maison Blanche, Paul Biya devant selon de fiables sources, rencontrer Barack Obama en marge de l’Assemblée générale de l’Onu en septembre prochain à New York, aux Etats-Unis. S’il est vrai qu’il y aurait encore « quelques réglages » avant la confirmation de cette rencontre entre les deux hommes d’Etat, des informations émanant de l’entourage immédiat de la secrétaire d’Etat Hilary Clinton semblent accréditer cette thèse.

Voilà qui devrait remettre sur orbite le chef de l’exécutif camerounais, d’autant que sauf changements de dernières minutes, Paul Biya devrait être l’un des chefs d’Etat de la planète à intervenir pour le compte de certaines régions sur des sujets de forte portée sociale, à l’instar de la santé, de l’éducation, de la famine ou de l’environnement. Un choix apprend-on, voulu par le secrétaire général de l’Onu le Sud coréen Ban Ki Moon. Par ailleurs, lorsqu’on sait la nature des relations entre le président camerounais et le président de l’Assemblée générale de l’Onu le Suisse Joseph Deiss, reçu avec toutes les honneurs de la République il y a quelques mois au Cameroun, on peut comprendre que Paul Biya soit dans une meilleure posture auprès de la communauté internationale alors que son pays devrait vivre dans quelques jours, l’élection présidentielle pour laquelle il ne fait point de doute que le président sortant ne devrait pas rencontrer de difficultés particulières pour se faire réélire. Peut-être que cette pour cette raison que Paul Biya convoque le corps électoral pour le 9 octobre prochain, pour une élection présidentielle qui pourrait être son plébiscite.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE