02/09/2011 03:54:20
L'ultime assaut des maîtres du monde
Une petite clique de quelques personnes qui se prennent pour les « Maîtres du Monde » prévoit d’imposer à toute l’humanité une vision du monde comme étant la vision du monde, une certaine politique comme étant la politique, une certaine pratique de la démocratie comme étant la démocratie.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Une petite clique de quelques personnes qui se prennent pour les « Maîtres du Monde » prévoit d’imposer à toute l’humanité une vision du monde comme étant la vision du monde, une certaine politique comme étant la politique, une certaine pratique de la démocratie comme étant la démocratie. Ces personnes veulent instaurer la pensée unique et universelle, ce en imposant à tous, hommes politiques, gestionnaires économiques, intellectuels, institutions, médias et autres simples citoyens de quelque nations qu’ils soient, de soutenir leurs grossiers mensonges qu’elles nous vendent pour fabriquer des guerres hégémoniques dans le monde : armes de destruction massive par-ci, protection des civiles par-là, imposition de la démocratie ailleurs.

En effet, après la brève disparition des menaces de guerres que nous avons connue avec la fin de la « Guerre Froide », le monde se retrouve aujourd’hui traversant une vague de « Guerres Chaudes ». Les menaces de crise économique en Occident et aux USA, la grande misère économique que vivent les africains, les répressions violentes des revendications politiques dans certains pays, les guerres pour l’instauration de la « démocratie » en Afrique, etc. ne constituent que la pointe de l’iceberg qui cache d’autres sources explosives et en ébullition de conflits mondiaux ; Conflits d’ordre politique, économique et religieux. Tous ces conflits latent qui, pour les esprits moyens, ne sont que des évènements sans liens aucun, constituent, pour leurs acteurs, leurs auteurs principaux et pour les esprits d’élite, les cases noires ou blanches d’un jeu de dames dont l’enjeu est la mise en place du Gouvernement Mondial.

Ces personnes que nous assimilons à des « visionnaires » ont donc matière à action et à cogitation au sujet de la destinée du monde ; et elles ne se privent pas de poser des actes conséquents qui soutiennent leur cause, ou alors de produire des publications engagées pour essayer d’influencer le cours des choses dans le sens de leurs intimes convictions, quitte à perdre les faveurs financières et médiatiques des Maîtres du Monde.

L’enjeu final

Ces Maîtres du Monde entendent donc tout simplement nous imposer une pensée politique, économique et sociale unidimensionnelle. En fait, sous le fallacieux prétexte d’apporter la démocratie aux autres pays, ils ont entrepris de détruire de milliers de vies humaines et de nombreux biens durement acquis par ceux-là qui ne sont pas les plus nantis de la planète : les africains ; mettant au demeurant à prix la tête de certains de leurs leaders à coup de millions d’Euro. Les acteurs de la mise en place d’un Gouvernement Mondial sont résolument entrés dans la phase terminale de leur chronogramme.

En effet, ces personnes et groupes de pression se préparent depuis longtemps dans le secret à instaurer une dictature mondiale qu’elles vont faire passer pour la « démocratie mondiale » aux yeux des personnes sans révélation sur leurs desseins véritables, le tout sous la houlette d’un Chef de Gouvernement Mondial. De gré ou de force donc, toute l’humanité devra faire allégeance au Chef de Gouvernement Mondial qui va très bientôt sortir de l’ombre pour assumer publiquement sa véritable identité et son projet pour le monde. Les esprits médiocres et les personnes non avisées seront mis dans sa nasse par la séduction, la manipulation et les mensonges grossiers relayés par ses médias. Les rebelles potentiels à son autorité seront contraints à se soumettre au système par l’usage de la violence morale, les agressions médiatiques, les rebellions armées, les guerres, les accusations mensongères, les crises économiques fabriquées en laboratoire, l’instrumentalisation de ses agents d’injustice (CPI, TPI, ONU, HRW, BM, FMI, etc.).

De là à présenter le Chef de Gouvernement Mondial comme étant celui que la Bible désigne par le terme « Antéchrist », il n’y a qu’un pas que certains chrétiens n’hésitent pas à franchir. Selon eux, la constitution du Gouvernement Mondial en cours va de pair avec la mise en place d’une Religion Mondiale (New Age) qui sera sous l’autorité d’un dirigeant mondial unique désigné dans la Bible par « Faux Prophète ». Le duo que forment le Chef de Gouvernement Mondial et le Faux Prophète travaillera avec hargne à contraindre les êtres humains à élever le Chef du Gouvernement Mondial au rang de divinité ; et donc à l’adorer. L’ordre ainsi établi est appelé « Nouvel Ordre Mondial » et il est en phase finale de mise en place avant sa promulgation.

Autant dire que les acteurs Nouvel Ordre Mondial, désirant encore garder leur projet secret pour quelques temps, appellent conspirationnistes celles des personnes qui osent déjà en parler avant l’heure; des personnes qui croiraient à ce « supposé » Grand Complot contre l’humanité. L'adjectif « conspirationniste » a d’ailleurs été intégré dans l’édition 2012 du Petit Larousse Illustré. Par ailleurs, Conspiracy Watch, un Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot (http://www.conspiracywatch.info/) est à pied d’œuvre pour semer le doute dans nos esprits par ses démonstrations soi-disant scientifiques.

Le marquage des hommes

Et pourtant, le Chef du Gouvernement Mondial compte bel et bien marquer tous les hommes très bientôt en guise de signe de soumission évidente et sans équivoque à son autorité. La marque du Gouvernement Mondial, c’est la micro-puce électronique qui se trouve déjà dans nos cartes à puces. Tout ce qui existe, êtres humains et biens, recevra bientôt une micro-puce électronique aux fins d’identification et de contrôle. Ce sera sous la peau pour les humains.

La bataille est féroce et les enjeux cruciaux pour l’humanité. L’ultime assaut des Maîtres du Monde sur l’humanité est engagé. Et cet assaut ne laisse aucun esprit d’élite indifférent.



-Rev Guy Olinga

Le lancement du marquage obligatoire des hommes est prévu aux USA en 2013. Et le monde entier suivra… très rapidement (http://bit.ly/oYPktQ). Dans une première phase de son chronogramme, le « Gouvernement Mondial », va exposer à l’humanité tous les avantages de la micro-puce contenue dans nos cartes et ainsi provoquer une adoption enthousiaste et volontaire de sa marque par plusieurs qui verront en elle une simple évolution technologique qui plus est, accroît la qualité de vie des hommes et facilite les transactions de toutes sortes. Ceci va de la facilité des paiements, la rapidité d’octroi des visas, la fluidité des contrôles aux aéroports, le traçage des enfants et adultes enlevés, jusqu’à la sécurité des fonds et des biens.

Quand les hommes dans le monde entier en seront pleinement mordus et qu’ils auront presque tous adopté la carte à micro-puce, le Gouvernement Mondial fera disparaître la monnaie espèce (http://bit.ly/pzqqp3) afin que toute transaction financière ne se fasse plus que par les cartes à micro-puce. Avez-vous remarqué que la monnaie espèce se fait de plus en plus rare et que les cartes à puces sont aujourd’hui incontournables ?

Et bientôt, personne ne pourra plus ni acheter ni vendre, sans avoir la marque, la carte à puce dans son porte-monnaie ou sa poche. Puis le Gouvernement Mondial rendra publics les risques qu’il y a à avoir votre micro-puce dans une carte. Il s’agira des risques de perte ou de vol avec pour conséquence une utilisation frauduleuse de votre identité, de vos données ou de votre argent. De plus, en cas de séquestration, la carte à micro-puce, supposée être dans votre porte-monnaie, ne pourra pas permettre votre localisation avec précision et certitude par la police mondiale dont Interpol est les prémices. Il apparaîtra alors inévitable et important de « cacher » sa micro-puce personnelle dans un endroit presque inaccessible à ceux qui veulent vous la dérober. Et la boucle sera bouclée.

Tous les hommes seront alors invités à se faire volontairement implanter la micro-puce sous la peau. Tous les résistants à ce mouvement se seront eux-mêmes mis en marge de la société, puisqu’ils ne pourront plus percevoir un salaire, payer un loyer, échanger des services et des produits. La micro-puce électronique contiendra un enregistrement unique composé de plusieurs zones dans lesquelles seront enregistrées les informations aux moindres détails concernant son porteur.

Le nombre de zones pouvant être très grand, chaque zone contiendra une information très précise sur l’individu. On y trouvera aussi bien votre description physique que vos traits caractéristiques de comportement. Votre ADN, vos préférences de consommation, vos antécédents de santé, votre casier judiciaire, etc. trouveront leur place dans la micro-puce sous-cutanée. Même l’historique de vos transactions financières et commerciales s’y trouvera pour établir votre profile de consommateur. Vos déplacements seront aussi conservés dans la micro-puce pour identifier vos relations et centres d’intérêt. La clé d’accès à l’enregistrement des données du porteur sera son Numéro d’Identification Personnel (NIP) qui sera produit uniquement par l’Organisation des Nations Unies (ONU).
Le NIP sera donc unique dans le monde et pourra se présenter sous la forme de l’actuel numéro de sécurité sociale en vigueur dans certains pays.

Le téléphone portable sera l’outil le plus utilisé pour vérifier l’identité du porteur avant la validation des opérations qu’il initie. Tous les enregistrements de tous les porteurs de micro-puces seront par la suite conservés dans un ordinateur mondial installé dans un lieu secret (www.blogdei.com/toute-la-verite-sur-le-super-ordinateur-de-bruxelles-appele-la-bete/). Cette « Bête électronique » préparée par le Gouvernement Mondial sera sous le contrôle du Chef du Gouvernement Mondial pour lui permettre d’assujettir l’humanité et de contraindre tout homme à l’adorer sous peine de torture morale et physique. Voilà les projets diaboliques que nos démocrates de dirigeants, faiseurs de guerres de démocratie,  ont pour l’humanité.

Stratégies de manipulation

Pour ne pas réinventer le parapluie à ce sujet, nous citons ci-dessous les stratégies de manipulation des Maîtres du Monde en vue de la mise en place du Gouvernement Mondial. Elles ont été publiées sur le site http://www.syti.net/Manipulations.html par monsieur Sylvain Timsit.

1.    La stratégie de la diversion
2.    Créer des problèmes, puis offrir des solutions
3.    La stratégie du dégradé
4.    La stratégie du différé
5.    S'adresser au public comme à des enfants en bas-âge
6.    Faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion
7.    Maintenir le public dans l'ignorance et la bêtise
8.    Encourager le public à se complaire dans la médiocrité
9.    Remplacer la révolte par la culpabilité
10.    Connaître les individus mieux qu'ils ne se connaissent eux-mêmes

Ces dix sujets et bien d’autres traitant de la destinée du monde sont à notre sens des sources d’inspiration oh combien utiles à toute personne qui se sent interpelée par la marche du monde.

Esprits d’élite versus esprits médiocres!

La bataille est féroce et les enjeux cruciaux pour l’humanité. L’ultime assaut des Maîtres du Monde sur l’humanité est engagé. Et cet assaut ne laisse aucun esprit d’élite indifférent. Ayant discerné cette mascarade des Maîtres du Monde et faute de disposer des pouvoirs politique, économique, militaire, médiatique, lobbyiste et sectaire suffisants pour imposer leurs arguments comme le font les Maîtres du Monde, certains intellectuels (africains) font usage utile de leurs publications et apparitions publiques pour tenter d’éveiller la conscience des esprits non-alertés sur les tenants et les aboutissants des initiatives apparemment illogiques prises par les criminels qui dirigent ce monde.

C’est ainsi que l’on retrouvera les Calixthe Beyala (photo), Gaston Kelman, Célestin Monga, Achille Mbembé, Tierno Monenembo, Bruno Ben Moubamba, Hubert Mono Ndzana, Touoyem, Lucien Ayissi, Mbélé et autres prenant courageusement position contre les crimes contre l’humanité et les massacres des populations africaines. Rien en effet ne vaut la vie d’un camerounais, d’un guinéen, d’un gabonais, d’un ivoirien ou d’un libyen ; même pas la passion aveugle et mensongère pour la démocratie. Leur sang, nous semble-t-il, n’a pas moins de valeur que le sang d’un français.

Malheureusement, face à ces intellectuels africains de renommée confirmée se dresse une autre espèce d’intellectuels africains qui choisissent de se faire idéologues des Maîtres du Monde. Attirés par la gloire dont ils espèrent le rayonnement en s’attaquant aux intellectuels reconnus, ils se mettent au service des meurtriers des africains qui détruisent leurs pays, devenant les complices de ces crimes organisés et planifiés sur les populations africaines. Ce faisant, ils se croient obligés de discréditer ceux des intellectuels africains qui aimeraient certes voir l’Afrique sortir du sous-développement et des dictatures, mais sans pour autant sacrifier avec légèreté la vie de ses enfants. On ne tue certes pas impunément un français… et un africain alors, chers démocrates donneurs de leçons ?

Le cas du Franco-camerounais Franklin Nyamsi, Professeur Agrégé de Philosophie dans l'Académie de Rouen, Docteur en philosophie de l'Université de Lille 3, et Diplômé d’études spécialisées en Médiations dans les Organisations, nous laisse sans voix dans ce registre de la collaboration criminelle.

En effet, dans un article publié le 17/08/2011 intitulé « Le Dictateur Paul Biya musèle le Cameroun : Kelman et Beyala se taisent… » sur le lien http://www.camer.be/index1.php?art=15566&rub=30:27, Franklin Nyamsi dénonce une certaine dérive dictatoriale du pouvoir de Paul Biya, Président de la République du Cameroun, ce qui en soi n’est qu’une lapalissade car la littérature sur ce cas est abondement disponible ! Mais ce qui nous intrigue le plus, c’est que monsieur Nyamsi estime que si lui croit avoir inventé la roue en « découvrant » sur le tard que monsieur Paul Biya est un dictateur, alors, il exige qu’avant lui, ses Maîtres que sont les Kelman et Beyala eussent dénoncé ces évènements marginaux qui ont retenu son attention dans son papier référencé ci-dessus.

Il croit pitoyablement avoir une certaine autorité pour leur imposer les sujets à dénoncer et le temps de leurs publications. Nous concédons à monsieur Nyamsi que placer les noms de Paul Biya, Kelman et Beyala dans un titre de publication en augmente les chances de lecture plutôt qu’une simple signature d’un  Franklin Nyamsi. Mais en faisant ainsi de ses modèles choisis, Kelman et Beyala, des vedettes malgré elles, monsieur Nyamsi donne raison à l’autre qui déclarait que les esprits d'élites discutent des idées et de la destiné du monde. Les esprits moyens discutent des évènements.Les esprits médiocres épiloguent sur leurs contemporains et homologues.

Nous vivons une époque formidable où les visionnaires devraient mieux avoir à faire que de se mesurer intellectuellement à d’autres personnes qui ne demandent pas de leur publicité malsaine. Ceci dit, monsieur Franklin Nyamsi devrait peut-être faire sien ce conseil de l’apôtre Paul dans Galates 6:4 « Que chacun examine sa propre conduite ; s'il peut en être fier, il le sera alors par rapport à lui seul et non par comparaison avec autrui. »

Rév. Guy François Olinga

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE