05/09/2011 04:37:59
Duékoué: Frci et jeunes guéré au bord de l'affrontement
Duékoué a failli connaître connaitre un autre épisode sanglant hier, n’eut été  l’intervention du contingent marocain des casques bleus de l’Onuci commis à la surveillance de la mission catholique de la ville.
Le nouveau courrier
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Duékoué a failli connaître connaitre un autre épisode sanglant hier, n’eut été  l’intervention du contingent marocain des casques bleus de l’Onuci commis à la surveillance de la mission catholique de la ville.

En cause, un incident entre des jeunes gens et une dame, ‘‘épouse’’ d’un soldat des Frci. Selon des témoignages, hier aux environs de 10 heures, une jeune dame se rend au petit marché de fortune installé en face de la mission catholique - un commerce majoritairement tenu par les refugiés, au nombre desquels des jeunes guéré - pour acheter du riz Pam (riz offert gracieusement par le programme alimentaire mondial). Les ‘‘commerçants’’ lui répondent qu’ils ne vendent pas de ce riz, et qu’elle pouvait aller voir ailleurs, au grand marché. Econduite sans ménagement, elle revient quelques instants après avec son mari Frci à bord d’une Mercedes. Objectif, punir celui qui a osé indigner sa femme.

Les jeunes wê ne l’entendent pas de cette oreille et font bloc. Ils crient leur exaspération aux Frci qui pour un oui ou un non, n’hésite nt pas à les martyriser. Pas question pour eux de laisser partir un des leurs. Se sentant défié, l’élément des Frci fait appel à des renforts armés. La situation commence à prendre des proportions inquiétantes au point où les casques bleus de l’Onuci, le contingent marocain, n’intervienne pour ramener tout le monde à la raison. Sinon, nul ne sait ce que seraient devenus ces jeunes wê, quand on sait que ceux d’entre eux qui ont eu la malchance d’être enlevés par les Frci ne sont
jamais revenus ou on été retrouvés sans vie.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE