05/09/2011 14:28:08
L'unique avion long-courrier de la Camair-co cloué au sol
Son Boeing 767-300ER ne pouvant décoller, la toute jeune compagnie camerounaise s’est vu dans l’obligation de louer un avion en milieu de semaine dernière afin de permettre à ses passagers bloqués à Paris, Yaoundé ou encore Douala de rejoindre leur destination.
air-journal
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Son Boeing 767-300ER ne pouvant décoller, la toute jeune compagnie camerounaise s’est vu dans l’obligation de louer un avion en milieu de semaine dernière afin de permettre à ses passagers bloqués à Paris, Yaoundé ou encore Douala de rejoindre leur destination. Pour l’instant, on ne sait quand l’appareil, qui a plus de dix ans, pourra reprendre son envol.

La Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) n’a plus de long-courrier depuis le 31 août dernier. Le pdg de la compagnie, Alex Van Elk, a expliqué en fin de semaine dernière que la « gravité de la panne » empêchait le Boeing 767-300ER (le Dja) de décoller pour l’instant, sans donner plus d’informations, ni sur les causes de cette panne, ni sur la date de son retour dans les airs. En attendant, la compagnie a donc affrété un autre appareil, notamment pour aller chercher les passagers bloqués à Paris, son unique destination en dehors de l’Afrique.

Ce n’est pas la première fois que le Dja, âgé de plus de dix ans et que la Camair-co a hérité de la défunte Camair, connait des avaries. En effet, il a été plusieurs fois cloué au sol depuis 2005. Et avant d’intégrer la flotte de la nouvelle compagnie camerounaise en mars dernier, il avait passé un an en révision en Irlande.

Créé en 2006 par décret présidentiel, la Camair-Co a effectué son premier vol officiel le 28 mars 2011 entre Douala et Yaoundé avant d’effectuer dans la même nuit un vol Douala – Paris. Actuellement, elle opère avec trois aéronefs : le Dja et deux Boeing B737-700 et vole depuis Yaoundé (la capitale politique du Cameroun) à destination de Paris, N’Djamena(Tchad), ainsi que vers Douala (la capitale économique du Cameroun), Garoua (au nord du pays) et vers Maroua (extrême nord).

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE