06/09/2011 13:04:45
Présidentielles 2011: Les 51 candidats au scanner
Les classiques, Les déjà vus, Les évènementiels...
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Elections Cameroon (Elecam) a eu fort à faire dimanche 4 septembre 2011, date de clôture des dépôts de dossiers de candidature en vue de l’élection du 9 octobre prochain. Car jusqu’une heure reculée de la nuit, des candidats, l’instar de Victorien Hameni Bieleu, ont rallié l’immeuble siège de l’organisme pour faire acte de candidature. Ceci n’a permis au directeur général des élections, de ne communiquer le chiffre exact de candidatures qu’au cours de la journée d’hier. Sani Taminou a également précisé que des 51 candidatures, 39 ont été déposées au siège de l’organisme à Yaoundé, parmi lesquelles, celles de Paul Biya, Adamou Ndam Njoya, Kah Walla, etc. Les autres, soit 22 dossiers,  à l’instar de ceux de John Fru Ndi et Bertin Kisob  à Bamenda ; Paul Ayah et Georges Nyamding à Buéa ; Luc Dangwé à Garoua ; Albert Nzongang, Anicet Ekanè, Daniel Soh Fone et Jean Delors Mben à Douala, sont venus des régions.

Par rapport à 2004, l’on a enregistré six intentions de candidature de plus. Car à cette occasion  là,  46 Camerounais avaient déposé un dossier au Minatd. Même si au finish, seize seulement parmi eux avaient été définitivement retenus. Elecam livrera son verdict au plus tard le 19 septembre prochain. Mais déjà, le directeur général des élections a annoncé que 51 candidatures « c’est costaud » au vu des moyens  techniques dont l’organisme dispose et des fonds alloués (dans le budget de l’Etat) à l’organisation de la prochaine élection jusqu’au dépouillement. Comme quoi il y a beaucoups d’appelés, mais peu seront élus. En attendant, Le Messager classe les 51 candidats déclarés selon leur particularité et leur passé politique ainsi qu’il suit.
 
(1) Les classiques
Paul Biya (Rdpc), candidat depuis 1983
John Fru Ndi (Sdf), candidat depuis 1992, sauf 1997
Adamou Ndam Njoya (Udc), candidat depuis 1992 sauf 1997
Augustin Fréderic Kodock (Upc), candidat aux législatives depuis 1992


(2)  Des déjà vus
Hameni Bieleu (Ufdc), membre de la convergence des l’opposition en 1992 et candidat en 2004
Anicet Ekanè (Manidem), candidat en 2004
Albert Dzongang (La Dynamique nationale), candidat en 1997
Jean Jacques Ekindi (Mp), candidat en 2004
Garga Haman Hadji (Add), candidat en 2004


(3)  Des évènementiels
Fritz Ngo (parti des écologistes),  candidat en 2004 et 1997
Jean Michel Tekam (Pds), candidat en 2004
Georges Nyamding Dogbima (Slc), candidat en 1997 et 2004
Hubert Kamgang (Upa), candidat en 2004 et 1997
Justin Mouafo (Mpc-Bush), candidat en 2004


(5)  Des candidatures féminines :
Kah Walla (Cpp)
Lamartine Tchana (Dclic)
Esther Dang (Bric)


(6) Des candidats tenus en embuscade depuis longtemps
Mila Assouté (Rdmc), candidature recalée en 2004, exilé politique en France
Louis Thobie Mbida (Pdc), il s’est désisté en 1992 en faveur de Paul Biya
Isaac Feuzeu (Merci), candidature recalée en 2004
Damien Soh Fone (Psu), candidature recalée  en 2004

(8) Les « bleus » déjà  stars des médias   
Bernard Muna (Afp), un des founding fathers  du Sdf
Edith Kah Walla (Cpc), transfuge du Sdf
Olivier Bilé (Ufp), vieux compagnon d’Hubert Kamgang
Paul Ayah Abimé (Pap), transfuge du Rdpc
Jean de Dieu Momo (Padec), porteur de l’affaire des 9 disparus de Bépanda
Sosthène Fouda  (Mscd), auteur de plusieurs appels de la diaspora
Esther Dang (Bric), transfuge du Rdpc et ex Dg de la Sni
Léopold Ebéné (Crc), ancien commissaire de police radié du corps après le scandale des images des homosexuels à Kondengui, actuellement  en exil volontaire au Canada
 
(9) Les vrais « new comers »
Moïse Fabien Assigana Tsimi (Morep)
Luc Dangwe (Mddc)
Benz Enow Bate (Cdp)
Jean Marie Fomo Ngotta (Rsdc)
Justin Mbétébé Eyébé (Cndp)
Lamartine Tchana (Dclic)
Jean Marie Teuabo (Pspc)
Jean Delors Mbem (Esdc)
Marius  Lontouo (Cnc)
 Le pasteur Bertin Kisob (Btc)
Atangana Nsoe  (Grand Cameroun)
Louis Norbert Ngoung Adams (Rmpc)
Enézer Pouteng (Frdc)
Napoléon Tapéo Fouotsagoung (Opdc)
Stève Djeumou (Urec)

(10)Une candidature indépendante
Daniel Ekwalla Semey,

(11) Ces pressentis qui n’ont pas pris le départ
Bello Bouba Maïgari(Undp) : il a vendu son destin présidentiel à Biya
Hogbe Nlend(Upc) : premier candidat « du parti des crabes » à une présidentielle
Alain Fogué, le politologue a indiqué ne pas vouloir valider une grosse fraude
Mboua Massock : conteste toujours le processus électoral
Paul Zambo, indécis jusqu’à dimanche soir, il a déchanté finalement
Enoh Meyonmesse : présenté comme le nouvel « Abel Eyinga », il récuse l’indépendance d’Elecam
Christopher Fomonyuh,: présenté comme le candidat de l’Amérique, il est plus préoccupé par un dialogue national.

(12) Ils n’animeront plus jamais le scrutin
Gustave Essaka : candidat de 1992 en 2004 et célèbre pour sa candeur, il est décédé en le 29 juin 2006
Emah Ottou Hppw : dernier au terme  du scrutin de 1992, il avait séduit par sa ténacité et sa posture d’opposant malgré son lien de famille avec Emah Bazile ami de Paul Biya


Synthèse de R. N. T.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE