07/09/2011 04:33:45
Compaoré exclut totalement d'accorder l'asile à Kadhafi
Le Burkina a exclu « totalement » d'accorder l'asile à l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, pour ne pas «se mouiller et se créer des problèmes » a affirmé mardi à l'AFP, le ministre burkinabè de la Communication et porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré.
Au fait M
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le Burkina a exclu "totalement" d'accorder l'asile à l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, pour ne pas "se mouiller et se créer des problèmes" a affirmé mardi à l'AFP, le ministre burkinabè de la Communication et porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré.

"Nous ne pouvons pas lui accorder l'asile parce que depuis trois ans, nous n'avons pas de très bonnes relations avec lui", a poursuivi M. Traoré. "Nous ne voyons pas pourquoi nous allons nous mouiller, et nous créer des problèmes", a-t-il ajouté.

Interrogé sur des tractations en cours, notamment avec la France sur le sujet, il a répondu: "le problème de la venue de Kadhafi ne nous est aucunement posé. Et nous ne considérons pas la question".

"Nous n'attendons pas Kadhafi. Et le gouvernement dément catégoriquement que Kadhafi ne vient pas et ne viendra pas ici", a insisté le ministre burkinabè, évoquant des "obligations avec la Communauté internationale à respecter".

Les autorités burkinabè ont affirmé mardi "ne pas être informées" de l'arrivée sur leur territoire d'un important convoi de véhicules civils et militaires venant de Libye et transitant par le Niger pour le Burkina, sa destination finale.

Environ 200 voitures sont passées au Niger en venant de Libye, ont confirmé les nouvelles autorités libyennes, tout en notant qu'il s'agit du type de convoi qui transporte généralement l'ex-dirigeant Mouammar Kadhafi ou l'un de ses fils.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE