08/09/2011 05:00:58
Offensive pour l'Afrique : Soyez impatients et révoltés !
A quel jeu jouez-vous là ? La mort n’est pas un loisir ! Le savez-vous ? Alors pourquoi prenez-vous plaisir à crever comme des rats d’égout ? Qu’attendez-vous pour réagir avec force, détermination et autorité ? Pourquoi laissez-vous les charognards vous donner la mort ? Qui leur en donne le droit sur vous ? Qui vous a autorisé à mourir ?
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

A quel jeu jouez-vous là ? La mort n’est pas un loisir ! Le savez-vous ? Alors pourquoi prenez-vous plaisir à crever comme des rats d’égout ? Qu’attendez-vous pour réagir avec force, détermination et autorité ? Pourquoi laissez-vous les charognards vous donner la mort ? Qui leur en donne le droit sur vous ? Qui vous a autorisé à mourir ?
 
Afrique des fiers guerriers ! Pourquoi tes enfants se laissent-ils massacrer comme si tu n’avais pas besoin d’eux ? Que leur as-tu enseigné ? La soumission ? La mort injuste en martyr ? La capitulation ?
 
Je suis triste et révolté dès cet instant. Et permettez-moi, de l’être. Car je suis révolté contre votre passivité, frères de cœur, frères africains, lâches et hypocrites devant cette énième agression barbare du Prédateur !
 
Révolté parce qu’il me vient cette image, de Patrice Lumumba, les mains liées dans le dos, le visage paisible, résigné, convaincu qu’il a été vaincu et qu’il n’a pas d’autre choix que d’accepter la mort. Oh mort ! Quelle est ton utilité pour mon combat ?
 
Il faut que je vive pour combattre. Il faut que je combatte pour espérer vaincre. Il faut que je vainque pour forcer le respect et vivre en paix ! Chez moi. En Afrique !
 
Révolté, hier, je l’ai été. On m’a dit qu’ils traquaient le Guide Libyen. Pour le tuer. Lui donner cette mort dont ils sont les promoteurs. Ils veulent le tuer. Pourquoi ? Que leur a-t-il fait ? Je suis révolté ! Révolté d’apprendre qu’ils ne lui poseront aucune question s’ils le prennent. Et qu’ils veulent juste le tuer et exterminer sa descendance. Alors pour voler au secours d’un frère africain, révolté et prêt pour le combat, je le suis !
 
Mais qu’ai-je fait ? Qu’as-tu fait de mal ? Est-ce ta faute si ton Afrique est riche en minerais, en hydrocarbure et bénéficie d’un climat généreux ? Que leur avez-vous fait de si mal pour qu’ils décrètent qu’ils ont le droit de vous donner la mort ? Pourquoi font-ils cela !?
 
Je suis très angoissé, très triste ! Oh angoisse, tu m’envahis ! Oh tristesse, tu m’étrangles ! Pourquoi font-il cela à mon Peuple ?  Je pleure aujourd’hui dans mon âme en écrivant cet Article 79ème de la Révolution Permanente. Car je suis plus que révolté !
 
J’ai appris qu’ils veulent tuer Laurent GBAGBO. Un poison doux avec effet sur trois mois. Puis la mort naturelle s’ensuit. J’ai alors crié, il faut lancer l’offensive, maintenant !
 
Mais vous voulez que je patiente, que nous patientions quelques jours encore. Or, ils veulent tous nous tuer. Sans état d’âme. Parce qu’ils pensent que nous sommes de trop sur la terre. Parce qu’ils pensent que le Nègre n’a point droit au bien-être. Parce qu’ils pensent qu’ils sont au-dessus de toi, au-dessus de moi, au-dessus de Dieu et que ton Afrique leur appartient.
 
Oh révolte en moi ! Révolte si ardente et si incontrôlable ! Je veux les blesser comme ils ont blessé les miens ! Je vais leur faire mal comme ils ont rigolé en faisant mal à mon Peuple. Mais vous dites de patienter ! Vous voulez patienter ! Et pourtant je suis convaincu que l’heure a sonné !
 
Vous connaissez les piliers de leur action. Vous connaissez les instruments dont ils se servent. Il n’y a qu’à les briser, un par un, en masse, dans une action de masse ou par initiative individuelle. Et vous verrez qu’ils prendront la fuite comme en Libye où les Forces dites spéciales de l’Angleterre prennent la fuite après de lourdes pertes.
 
Alors je suis prêt à tout ! Car je suis très, très révolté ! Mais prêt à vivre pour ne pas mourir de leur mort. Car il me faut vivre pour les vaincre ! C’est pourquoi il faut passer à l’action maintenant ! Il y a urgence ! Soyons révoltés et pressés d’en finir une bonne fois pour toutes ! Personne ne meurt deux fois. Et personne ne sortira vivant de cette vie. Alors, il faut oser. Maintenant !
 
 
A très bientôt.
                                     
Hassane Magued

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE