08/09/2011 15:33:24
Vidéo: un actif d'Al Qaida nommé commandant militaire de Tripoli
Abdelhakim Belhadj fut torturé à Bangkok sur ordre de la CIA avant d’être transféré en Libye pour y être emprisonné. La semaine dernière, la CIA le propose sa liberté en échange de se battre à ses côtés pour combattre l’armée régulière. Le monde va vraiment très mal...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le monde va mal, très mal

Abdelhakim Belhadj, un «actif» d’Al Qaida nommé commandant militaire de Tripoli

C’est Pepe Escobar, correspondant de Asia Times au Brésil qui le dit au micro de RT:  Un actif tres précieux d’Alqaida nommé par l’OTAN comme commandant militaire de la rebellion pour la zone de Tripoli.

Abdelhakim Belhadj, est membre actif d’Alqaida ayant reçu une formation très avancée dans le terrorisme en Afghanistan par le Groupe Islamiste Libyen. D’après Escobar, des sources sûres et jugées très proches des Taliban (groupe contre lequel les occidentaux mènent une guerre larvée en Afghanistan depuis une decennie) confirment  la nomination de Belhadj comme commandant militaires des rebelles pour Tripoli.

Escobar rappelle dans la vidéo qu’au lendemain du 11 septembre 2011, la CIA avait mené une longue traque contre Belhadj avant d’être capturé en Malaysie en 2003. Il fut torturé à Bangkok sur ordre de la CIA avant d’être transféré en Libye pour y être emprisonné. La semaine dernière, la CIA lui propose la liberté en échange de se battre à ses côtés pour combattre l’armée régulière.

 

@credit: mondialisation.ca

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE