22/07/2009 14:53:32
L'Asie admire la plus longue éclipse solaire du siècle
VARANASI, Inde - Des millions de personnes ont pu assister mercredi en Asie à la plus longue éclipse totale du soleil du XXIe siècle qui, à certains endroits, a duré plus de six minutes.
Reuters
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

                       Bla bla bla

Le phénomène a été visible le long d'une bande de terre d'environ 250 kilomètres de large courant sur la moitié du globe et passant par l'Inde et par la Chine, a indiqué la Nasa.

L'éclipse a débuté sur la côte ouest de l'Inde, au nord de Bombay, à 05h28 heure locale (23h58 GMT), et a ensuite pu être admirée au Bangladesh, au Népal, au Bhoutan, en Birmanie et dans les villes chinoises longeant le fleuve Yangtze, dont Shanghai, avant d'atteindre l'océan Pacifique.

Au maximum, elle a duré 6 minutes et 39 secondes en atteignant le Pacifique, a précisé l'agence spatiale américaine, et il faudra attendre le 13 juin 2132 pour pouvoir en admirer une aussi parfaite.

En Inde, où les superstitions liées aux éclipses sont répandues, des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans l'ancienne cité sacrée hindoue de Varanasi, sur les bords du Gange.

Elles se sont plongées dans les eaux du fleuve au moment de l'éclipse, un acte considéré comme conduisant au salut éternel.

"Nous sommes venus ici parce que nos ancêtres nous ont dit que c'était le meilleur moment pour améliorer notre vie après la mort", témoignait Bhailal Sharma, un villageois du centre de l'Inde venu avec un groupe d'une centaine de personnes.

UN ÉVÉNEMENT ANNONCIATEUR DE MALHEURS

Le rassemblement a été endeuillé par la mort d'une femme de 80 ans, qui est morte d'asphyxie au milieu de cette foule compacte, a rapporté la police.

D'autres Indiens considèrent l'éclipse comme annonciatrice de malheurs. Des femmes enceintes ont ainsi demandé à leurs médecins d'avancer ou de retarder la naissance de leur enfant pour éviter qu'il naisse sous une mauvaise étoile.

En Chine, où l'éclipse est considérée selon des traditions anciennes comme l'augure de catastrophes naturelles ou de décès au sein de la famille impériale, les autorités ont eu toutes les peines du monde à convaincre la population que les services publics fonctionneraient normalement.

Le gouvernement népalais, lui, avait déclaré mercredi jour férié pour permettre à la population de profiter de l'événement.

"Prendre un bain dans des rivières saintes avant et après l'éclipse nous apporte le salut et nous protège des catastrophes et des calamités", racontait Sundar Shrestha, un vieil homme de 86 ans venu en compagnie de ses enfants et petits-enfants.

Dans certaines régions, notamment en Chine, le spectacle a été en partie gâché par la présence de nuages.

L'éclipse a aussi permis aux scientifiques d'observer la couronne solaire, image rare formée par les gaz entourant l'astre.

"C'est effectivement un événement important pour des expériences scientifiques. Sa durée prolongée nous donne l'occasion de faire des expériences très complexes", a dit Harish Bhatt, doyen de l'Institut indien d'astrophysique de Bangalore.

En Chine, des scientifiques avaient prévu de photographier la couronne solaire - à raison d'une image par seconde - afin d'examiner le phénomène. La température peut y atteindre 2 millions de degrés Celsius.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE