17/09/2011 14:55:14
Coopération politique internationale: L'Ump a-t-elle boudé le Rdpc ?
Le parti présidentiel en France qui a toujours eu des relations très étroites avec le parti au pouvoir au Cameroun n’a pas envoyé de représentant aux présentes assises de Yaoundé.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le parti présidentiel en France qui a toujours eu des relations très étroites avec le parti au pouvoir au Cameroun n’a pas envoyé de représentant aux présentes assises de Yaoundé.

Au cours de la cérémonie d’ouverture du 3è congrès ordinaire du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), l’un des points forts inscrits à l’ordre du jour était l’audition des communications des partis politiques étrangers amis du Rdpc. Reprenant la direction les travaux, après son discours d’ouverture, le président national du « Parti des flammes » a donc passé la parole à, certains. C’est le cas du parti communiste chinois au pouvoir dans l’Empire du Milieu, du parti démocratique gabonais, au pouvoir au  Gabon, le parti démocratique de Guinée Equatoriale l’Obiang Nguema Mbazogo, et le Mouvement patriotique du Salut, dont le président tchadien Idris Deby Itno est le leader. Chacun de ces envoyés spéciaux ont souhaité plein succès aux travaux des congressistes du Rdpc.

On peut s’étonner que « Paul Biya qui compte parmi les grands et sages leaders en Afrique et dans le monde », comme aiment à le dire les thuriféraires de l’actuel président, n’ait reçu que quelques maigres envoyés spéciaux et messages de sympathie des pairs leaders de partis au pouvoir en Afrique et dans le monde, la plus grosse surprise aura été l’absence du représentant de l’Ump, le parti présidentiel en France. Il s’agit du parti de Nicolas Sarkozy. Dans le passé, l’Ump a toujours eu des relations assez privilégiées avec le Rassemblement démocratique du peuple camerounais.

Au cours des deux derniers congrès ordinaires du Rdpc, Le Rpr (Rassemblement pour la République), ancêtre de l’Ump, avait envoyé des représentants.  Et lors du dernier congrès extraordinaire Du Rdpc, en 2007, l’Ump avait aussi envoyé une délégation de quatre militants. La même année, le Rdpc avait rendu la politesse en participant au congrès de l’Ump en France avec une forte délégation conduite par le secrétaire général adjoint du comité central du Rdpc, Grégoire Owona. Qu’est ce qui peut donc expliquer que en cette occasion de 3è congrès ordinaire du Rdpc, l’Ump se soit inscrit aux abonnés absents. Pour l’instant, au comité central du Rdpc, personne n’a cru bon de répondre à cette interrogation.


JFC    

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE