18/09/2011 06:25:24
Course Etoudi: Un code de bonne conduite pour les candidats
Un manuel de procédures a été élaboré à l’intention des présidentiables et présenté à la presse hier mardi, 13 septembre 2011 à Douala. Quand la jeunesse cherche son candidat.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Un manuel de procédures a été élaboré à l’intention des présidentiables et présenté à la presse mardi, 13 septembre 2011 à Douala. Quand la jeunesse cherche son candidat.
 
Respecter le verdict des urnes. Utiliser uniquement la procédure judiciaire pour contester les résultats. Dire non à la violence sous toutes ses formes. Compétir dans un esprit de fair play pour œuvrer au maintien de la paix et à la préservation de l’unité nationale. Telles sont les exigences retenues et consignées dans le code de bonne conduite élaboré par les membres du conseil national de la jeunesse (Cnjc)-Wouri et présenté à la presse mardi 13 septembre 2011 à Douala.

En prélude à la présidentielle du 9 octobre 2011, ces derniers ont rédigé un manuel de procédures à soumettre à l’appréciation des partis politiques, des regroupements, des forces politiques et des candidats à l’élection présidentielle. «Il faut que la paix règne avant et après la présidentielle. Les candidats doivent être fair play. C’est pourquoi nous avons rédigé ce code de bonne conduite pour apporter notre contribution à la présidentielle», dit Alphonse Ayissi Abéna, vice-président du Cnjc-Wouri. Ce dernier poursuit. «Il faut que le candidat de la jeunesse remplisse les dix critères exigés pour retenir notre attention. C’est ce que les jeunes ont décidé».

Après la présentation de ce code de conduite à la presse, les membres du Cnjc envisagent de se rapprocher des vingt et un candidats à la course pour le palais d’Etoudi. «Ce document sera présenté aux candidats et celui qui va le ratifier sera le candidat des jeunes. Nous sommes organisés et ne parlerons que d’une seule voix. L’heure est venue pour la jeunesse de peser de tout son poids pour l’avenir du Cameroun». D’après le président du Cnjc-Wouri, le futur locataire du palais de l’Unité sera celui de la jeunesse ou ne sera pas.
Etame Kouoh
 
Focal. Les 10 critères du candidat de la jeunesse

Etre marié et avoir des enfants
Entre bilingue et maîtriser les Ntic
Signer le code de bonne conduite
S’engager à déclarer ses biens
Avoir joui d’un mandat électif
S’engager à intégrer dans son gouvernement des jeunes de moins de 35 ans
S’engager à promouvoir l’emploi des jeunes
S’engager à moderniser le système éducatif et faciliter l’accès au plus grand nombre
S’engager à moderniser le système de santé et faciliter l’accès aux soins au plus grand nombre
S’engager à protéger l’environnement

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE